Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 05:25

Parano, moi ?

 

 

Paranoïaque lui ? Mais non, cela il ne l'admettra jamais. Maniaque, à la rigueur, mais qui ne l'est pas ? Tout est question de nuances, pense-t-il. Oui c'est vrai il aime la propreté : sur lui bien sûr, mais chez lui aussi. Et il en devient pénible. Mais à son âge, on ne peut plus changer, alors autant se faire une raison.

Sa femme, c'est tout l'inverse. L'ordre, la propreté ce n’est pas son rayon. Elle le laisse dire, le laisse faire.

Finalement c'est bien commode, un mari comme Fernand, à la retraite en plus ! Elle a décidé, pour éviter les disputes, dit-elle, de le laisser gérer la maison. A lui enfin de : balayer, aspirer, serpiller, astiquer, briquer, laver, étendre, ranger et surtout enlever la poussière, traquer le moindre petit mouton, ainsi, sans qu'elle se fatigue le moins du monde, la maison sera enfin nickel.

Mais aujourd'hui Fernand est d'une humeur exécrable, alors Denise a décidé d'aller faire une longue randonnée avec ses copines. Une balade au grand air lui fera vite oublier les nouvelles angoisses de Fernand.

Car depuis hier, il ne tient plus en place. Il a encore retrouvé des crottes d'araignées sur la rambarde de la terrasse du salon. Et il est persuadé que quelqu'un lui en veut et dépose ces maudites bestioles sur le rebord de sa terrasse juste pour l'embêter.

Denise a bien essayé de lui montrer qu'il délirait que c'était impossible, mais rien à faire.

Il la fusille du regard ; quand elle lui parle ainsi ses lèvres se serrent de plus en plus jusqu'à devenir quasiment blanches comme s'il empêchait son sang de les irriguer.  A chaque fois elle se demande même s'il ne va pas faire un malaise.

Alors après tant d'années de vie commune elle s'est fait une raison et elle le taquine gentiment :

"- Qu'est-ce-que tu racontes ? Mais enfin qui aurait bien pu mettre ces araignées sur notre terrasse ?

- Un jardinier mal intentionné, tu sais bien que je me suis engueulé avec l'un d'eux vertement car il s'était garé sur ma place de parking, ou bien un des chauffagistes, pour la même raison...

- Tu plaisantes, n'est-ce-pas ?

- Absolument pas, et puis, tu sais, c'est facile, en habitant comme nous un rez-de-jardin à peine surélevé, de monter sur notre terrasse !

- Non mais tu délires ! il n'y a jamais eu aucune trace de pas.

- Eh bien si justement !

- Ah bon ! Et alors, inspecteur Ferdinand, racontez-moi, je vous prie, comment allez-vous donc mener votre enquête ?"

Et en riant, elle attrape son sac à dos et ses bâtons de marche nordique, lui envoie deux baisers du bout des lèvres et juste avant de refermer la porte d'entrée, ajoute :

"- Si jamais vous trouvez des pistes intéressantes, n'hésitez donc pas à m'en informer par SMS. »

 

Poupsan

http://poupecris.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elise 23/06/2014 19:39

Voila de quoi occupé monsieur Fernand !!! une fois le travail accompli .....Elise.

Jean-Claude 14/06/2014 18:20

Bonjour,
eh bien, très réaliste la petite histoire, j'en connais au moins un, de ces Ferdinands - sinon deux - qui gravitent dans mon entourage, excellents amis au demeurant. Difficile de vivre avec
j'imagine - impossible pour moi en tout cas avec une femme de cet acabit : la vie est trop brève, pas le temps de se disperser en astiquages inutiles et autres fréquents lavages d'auto (elle
rouillera quand même), comme tondages semainiers ; il n'y a rien de permanent sur notre planète, essayons simplement d'être heureux et de rendre les autres heureux.

Jean-Claude

Pasfrevin 14/06/2014 15:46

Bouh ! Ca fait peur !
Bravo pour l'ambiance stressante et malgré tout la bonne humeur de Denise, j'aimerais avoir la suite !

polly 14/06/2014 09:29

Maniaco-dépressif le Fernand et heureusement que sa femme sait se protéger! Sinon quelle déprime!
Bravo pour ce morceau de paranoïa et de bravoure féminine.
;)

ABC 14/06/2014 09:24

Les araignées en ont fait leur QG, pas la peine de s'énerver !!!!

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.