Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 00:01

 

Donne-moi

 

« Donne-moi ci, donne-moi ça ! »

 

(Réclamait l’enfant de sa petite voix un peu trop aiguë.)


Il exigeait en oubliant le mot magique qui aurait mis les adultes en condition d’accepter. Et où est donc le "s’il te plaît" ?

 

Il apprit à attendre, à moduler ses demandes, à les formuler autrement.


« Donne-moi… s’il te plaît. »


Ce n’était plus un ordre mais une prière. On y accédait parfois, et parfois non. Il acceptait sans plus rien dire les limites données à ses envies, celles qu’on lui imposait.

 

Le temps passait et l’enfant grandissait.

 

« Donne-moi… »


Prière silencieuse de l’adolescent qui réclamait un regard, un sourire, un mot peut-être, différent de ceux qu’on lui adressait. Des ordres, des conseils… mais où était l’amour ?


« Donne-moi… »


Il aurait voulu être mieux dans sa peau. Ne plus sentir le manque que ces "donne-moi" ne savaient pas éviter.


Il finit par ne plus rien demander, par ouvrir seul, une à une, les portes qu’on avait fermées devant lui. Il découvrit ses propres limites en franchissant les interdits.

 

Il était adulte désormais. Il se passerait de ce que d’autres pourraient lui apporter !


Il changea de rôle, et de demandeur se mua en celui à qui l’on demandait.


« Donne-moi ci, donne-moi ça ! »

 

(Réclamait l’enfant qui avait comblé le vide de sa vie.)

 

C’est alors seulement qu’il sut que le refus peut être une preuve d’amour.

 

L’eau qui s’écoulait de ses mains ouvertes était le temps qu’il n’avait pu retenir, la preuve aussi de son impuissance.

 

Saurait-il un jour expliquer à l’enfant que, même avec un "s’il te plaît", tout n’est pas toujours possible ?

 

Quichottine

http://quichottine.over-blog.com

 

...

26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 20:59

L’oiseau magique

 


Il était une fois un magnifique oiseau tout en couleur. Son chant enchantait tous ceux qui l’entendaient.  Il emmenait la joie, l’amour à tout son entourage  juste avec quelques notes de musiques. Il lui suffisait de croiser le regard ou de ressentir la pensée profonde des gens en colère, aigris ou tristes pour leur amener de l’amour, de la joie, une compagnie, n’importe quoi, juste avec une jolie chanson. Ses yeux devenaient envoutants, son pelage lumineux et des notes sortaient de son petit corps mélangés à un parfum naturel de son choix selon ce qu’il voulait produire chez la personne en qui il avait senti cette émotion négative. Il était le guérisseur des âmes perdues croisées sur son chemin.

Jusqu’au jour où il tomba entre les mauvaises mains de Sally qui réussit à le capturer et à l’enfermer dans une cage pour l’avoir pour elle toute seule. Elle demandait toujours plus, jamais satisfaite ! Donne moi ceci, donne moi cela ! Le pauvre oiseau était fatigué et triste de se retrouver en cage.  Son chant ne fût plus que mélancolie et sa magie n’opéra plus; du coup sa propriétaire s’en désintéressa et le laissa croupir seul, emprisonné en plein milieu de la forêt où elle l’avait trouvé, le laissant à sa tristesse.

Une jeune fille passant par là, attirée par son chant le prit sous son aile. Elle l’emmena chez elle. Elle lui demanda « que fais tu là tout seul enfermé dans cette triste cage ? Comment peut-on abandonner un aussi bel oiseau ? » Puis  elle lui raconta ses malheurs: personne ne l’aimait, tout le monde se moquait d’elle, elle était moche n’avait plus de famille, elle était pauvre. Tout ce qu’elle voulait c’est qu’on lui donne un peu d’amour et chaque fois les gens la rejetaient, elle ne savait plus quoi faire ! Et là elle entendit l’oiseau chanter « si tu me donnes ma liberté je te donne la vie dont tu as toujours rêvé. Je suis un faiseur de miracles, fais moi confiance tu auras tout ce que tu veux mais je t’en pris libère moi, je n’en peux plus de cette cage, je meurs à petit feu ici ! Et la jeune fille de répondre : « C’est vrai  tu peux le faire ? Tu peux me donner une vie meilleure ? Les gens m’aimeront et je n’aurais plus aucun souci ? Je ferai n’importe quoi pour qu’on me donne un peu d’amour ! » « Je te le promets, tu as un cœur pur et ce sera un honneur pour moi de te faire ce don ! ».

Et ainsi l’oiseau prit son envol et continua d’envoyer des messages d’amour et d’espoir à qui n’en avait plus et la jeune fille devint une belle princesse admirée, choyée de tout le monde menant la vie dorée qu’ elle rêvait tant.

 


Anne DELMONT


cree-anne.over-blog.com

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 19:45

Donne-moi

 

Donne-moi encore là-haut avec ses étoiles grosses comme dans mes contes d’enfant. Des lumignons splendides qui peuplent le ciel sombre. Le feu dehors rougeoie encore un peu, dans la cabane, le poêle ronfle très fort, il fait chaud, et nous ne dormons pas.

Donne-moi encore mon grand chien descendu du bat-flanc qui nous rejoint sous les étoiles.

On est à 1600 mètres d’altitude, peut-être plus, je ne sais. C’est l’automne, les mélèzes flamboyaient sous le soleil quand on s’est installés.

 

Donne-moi encore la beauté de la nuit, je regarde ce ciel comme si je le découvrais pour la première fois, il fourmille de lumières si brillantes.

Sidérée par cette proximité, je touche du doigt les étoiles, presque, j’en décrocherais bien une et la poserais entre nous, sur la couche commune.

Donne m’en une, me dit mon compagnon. Je lève la main, entre les doigts elle brille, elle l’enflamme.

Regarde, je te la donne.

 

Un instant au bout du monde, seuls tous les trois.

La perfection de l’instant. Nus sous la voute, hors du temps.

Mon grand chien silencieux, comme nous, tout près de nous, le même que nous, dans la même condition. Tous trois, unis comme jamais.

 

Sauvage nature, nous sommes de celle-là.

 

Comment dire?  Tout est bien.


Un soir, une nuit, un matin, journée d’éternité.

 

Don de la vie.

 

 

Polly


l'écrit conjuré.

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 19:05

Donne- moi

 

J’aimerais avoir un visage radieux

Donne-moi un joli sourire

Le contact avec les gens me plait beaucoup

Donne-moi la courtoisie

Une envie de réaliser de belles choses

Donne-moi le goût

Avec ma plume, je voudrais noircir les pages

Donne-moi l’inspiration

Je suis aimée et ai envie d’aimer

Donne-moi l’amour

L’envie de me lancer dans un projet ambitieux

Donne-moi l’assurance

Attiré par l’œuvre d’un grand compositeur

Donne-moi l’oreille musicale…..

Dans cette forêt de pins

Donne-moi l’olfaction…

Une énigme à résoudre

Donne-moi le flair

 

Et ; si je peux te demander

Donne-moi, donne-moi

Et puis non ; Je t’ai déjà trop demandé…….

 

 

 

                                                                                               

 

                                                          Elise.


24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 16:00

Fantaisie

moi
donne
donne-moi
un peu de pain
amie j'ai grand'faim
mon audace pardonne
je ne te prie pas en vain
car tout ce qu'aujourd'hui l'on donne
et que m'offre ainsi ta main si douce
donne-moi
le Dieu d'Amour cent fois te le rendra
donne-moi
un bel espoir qu'il nous permettra
et toutes les craintes repousse 
fais que ta peur t'abandonne 
désormais pas d'aumône 
amie j'ai besoin 
de ton soutien
donne-moi
donne
TOI


jean-marie

 

23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 20:41

Il rêve


Il rêve : je ne l’ai jamais vu, mais je sais que c’est un rêveur.

Sa pioche, son sécateur et sa cisaille à la main, il est en route vers la première partie de l’aqueduc qu’il a débroussaillé l’année dernière et où il faut revenir parce que les saisons ont fait leur travail et que tout a repoussé.

Il y a en tout de même un peu moins et cela lui laisse le temps de gratouiller alentour, de creuser un peu, délicatement d’abord puis franchement, quand il a trouvé la bonne direction de l’aqueduc enterré.

Surtout ne rien abîmer -ce n’est pas un pro- seulement effleurer la roche, puis mettre à nu le canal d’irrigation.

Il a le temps de rêver à ce travail de romains : combien étaient-ils ? Qui étaient-ils ? Combien de temps ont-ils mis pour construire cet édifice aujourd’hui inutile ?

Tout était envahi par les ronces, certains murs plus fragiles avaient servi de carrière pour les constructions voisines. Il a tout nettoyé, tout emporté pour le plaisir des promeneurs, pour sa propre satisfaction.

Demain il reviendra, c’est dimanche, il fera un brin de causette avec eux, ça l’occupera un moment, puis il reprendra son ouvrage en rêvant au jour où il alimentera le canal, comme au temps des romains et où il se désaltèrera en enfermant soigneusement l’eau pure et fraîche dans ses mains, reproduisant ce geste immuable de l’homme qui boit à l’eau qui court.

 

Pasfrévin

http://les.jeudis.de.pasfrevin.over-blog.com

 

 

Le texte a été publié par son auteur à l'adresse suivante :

http://les.jeudis.de.pasfrevin.over-blog.com/article-il-reve-116486057.html

 

...

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 07:14

"Donne-moi".


 

Cela fait plus de trois ans que Bernard est parti...

Trois ans d'attente de quelque chose qui ne vient pas...

En fait, je ne sais même pas ce que j'attends,

ou plutôt ce que j'attendais, ce que j'espérais...

Car maintenant c'est terminé, je n'attends plus rien.

Au début, je me disais: C'est bon, ça va aller,

je suis forte et j'y arriverai, comme tout le monde...

Mais ce n'est pas vrai, rien ne change avec le temps,

c'est juste une suite interminable de jours

qui se ressemblent et qui n'apportent rien de plus,

un éternel recommencement sans renouveau...

 

Si tu existes vraiment, Dieu de l'univers,

alors je te fais humblement cette prière:

Donne-moi la force de continuer, toujours,

malgré cette vie sans attente ni satisfaction.

J'ai peur de vieillir, seule, sans quelqu'un à mes côtés,

alors donne-moi la force d'affronter ce vide

qui hante mes nuits et mes longues journées d'hiver.

Donne-moi le courage de continuer sans lui

et d'oublier cette peur qui m'envahit sans raison.

Donne-moi l'envie de survivre à cette angoisse,

à ce mal lancinant qui taraude mon esprit.

Donne-moi le pouvoir de vaincre mes fantômes,

de passer à autre chose et de croire à la vie.

 

 

Babeth

 

                                                                                                                                        http://babeth.lareveuse.over-blog.fr

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 07:11

Donne-moi

 

 

Donne-moi une fleur pour illuminer le soleil
Je te donnerai un bouquet de fleurs à offrir,
Donne-moi une brise légère pour avancer
Je te montrerai la tempête pour  découvrir le monde,
Donne-moi une mésange pour chanter
Je t'enverrai l'aigle royal pour  rêver,
Donne-moi ton regard pour m'accompagner,
Je te donnerai un sourire à partager,

Donne moi ta main  pour prendre la mienne
Nous offrirons nos mains ouvertes pour le monde.

 

 

Mahina

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 20:32

Prière pour y croire


Dieu, donne-moi l’énergie de me lever chaque jour,

Donne-moi la force d’avancer encore et toujours,

Donne-moi la résistance dans les moments où tout s’échappe,

Donne-moi la générosité pour partager les bons moments,

A chaque instant, donne-moi l’espoir,

Et si tu n’existes pas donne-moi de continuer à y croire.


 

Hélène Boyé


http://heleneboye.over-blog.com/

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 15:42

 

Prière à Vladimir MAÏAKOVSKI

Donne-moi l’énergie, l’envie de créer,

Je gribouille en couleurs, tu ciselais des pensées,


 

Donne-moi des muses, les tiennes allaient par deux,

La France et la Russie, Elsa et surtout Lili,


 

Donne-moi ta révolte,

Mélange de colère fiévreuse et de sincérité,


 

Donne-moi courage et volonté,

L’éclat de ton regard frémissant de passion exaltée,


 

Donne-moi des images et des vers, des formes et des idées,

Que je malaxerai sur une toile bienveillante,


 

La flamme de ma bougie pourrait, je le sens, tout embraser,

S’il te plait, viens m’aider.


Senta


http://blog.joie-de-lire.over-blog.com/

 

Ce poème a été publié par son auteur à l'adresse suivante :

http://blog.joie-de-lire.over-blog.com/article-priere-a-maiakovski-116038185.html

...

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.