Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 17:02

 

 

UN OUBLI FÂCHEUX

 

 

L’appétit vient en mangeant, et Fox n’était pas d’avis contraire, surtout à une heure de l’après-midi après une matinée, passée à éplucher des dossiers longs comme le bras sur un truand qui avait l’art de filer entre les gouttes sans mouiller son classieux costume trois pièces.

La marmite de taille confortable, fumait sur la nappe à carreaux et dégageait une odeur à damner un saint. L’inspecteur qui salivait ouvrit délicatement le couvercle pour contempler le chef d’œuvre culinaire au menu de son restaurant préféré. Un bœuf-carottes des plus fameux. Il emplissait son assiette religieusement quand un morceau de viande inhabituel attira son attention. Il frisa l’apoplexie faillit et appela un serveur qui passait entre deux tables.

Il avait une façon de se dandiner sur ses deux pieds parfaitement arrogante.

L’abruti vira au verdâtre. Un doigt court et gras nageait dans une mer de carottes fautives.

Le serveur débusqua un autre doigt en touillant avec une cuiller en bois sous le regard peu amène de l’inspecteur. Fox plia sa serviette renfermant les zestes inentamés de son repas et mis les pièces à conviction sous le nez du personnel de cuisine sans résultat.

Revenu à son bureau, l’estomac retourné, il prit les empreintes des doigts orphelins et se demanda si un assassin n’avait pas trouvé là un excellent moyen de se débarrasser d’un cadavre encombrant en le faisant déguster par la clientèle d’une gargote envahie par les mouches.

Des mouches qui n’étaient pas fruits du hasard !

Le restaurant fut investi d’une armée de flics qui le fouillèrent de fond en comble. Bien leur en prit car dans un congélateur de la cave, ils découvrirent le mort. Et quel mort ! Le truand au costume à rayures. Celui qui filait entre les gouttes. Cette fois il était passé par le fil d’un couteau bien aiguisé. C’est enveloppé dans du papier d’aluminium que l’inspecteur Fox découvrit le puzzle du cadavre. Le légiste appelé en renfort reconstitua le truand pour lui donner apparence humaine. L’homme sans son costume d’apparat était laid et bien gras.

L’enquête démarrait difficilement. Les dossiers s’accumulaient sur le bureau de Fox. Des colonnes de chiffres, des pièces comptables, des en-têtes de sociétés écrans et soudain, un détail le fit sursauter. La facture un peu particulière d’une boucherie en gros spécialiste de l’équarrissage. C’était celle d’une commande de plats préparés pour un restaurant que Fox connaissait bien. Curieux qu’on ne s’adresse pas à un traiteur dans ces cas là !

La gargote à mouches, depuis l’incident fâcheux ne put récupérer une clientèle honorable au grand dam de son nouveau propriétaire, un jeune truand aux dents longues et au costume classieux. Un beau jour la police passa les menottes au jeune homme qui ressemblait comme deux gouttes d’huile à son père quand ce dernier était encore un homme entier.

L’inspecteur Fox jura de ne plus fréquenter les restaurants bon marché. On ne sait jamais, les yeux d’un bouillon gras peuvent s’avérer fatals.

 

 

Claudie  

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2010
commenter cet article

commentaires

reinette 27/04/2010 11:34


un texte super intéressant dont j'ai apprécié la lecture.


anni 27/04/2010 10:49


Bien enlevée cette histoire de mafieux !! Bon , à ne pas lire avant de passer à table , certes , mais ... à savourer , bien installé dans son fauteuil préféré , pour en débusquer toute la finesse
!! merci !! A+


claudie 27/04/2010 00:30


Merci à vous trois et pour la longue peine, je vous invite à partager un boeuf-carottes avec moi.


elise 26/04/2010 22:08


Un oubli qui fait ressurgir une atroce vérité !!! et bien il faut avoir le coeur bien accroché dis-donc.......


Azalaïs 26/04/2010 19:47


un enquête palpitante à vous couper le souffle et rondement menée!J'en ai l'estomac tout retourné, moi qui suis presque végétarienne!
un pur délice! Hum, je parlais de ton texte bien sûr!


ABC 23/04/2010 22:01


Un vrai roman policier qui te coupe définitivement l'envie de pousser la porte d'un petit bouiboui...


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.