Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 11:07

Sauve qui peut !

 

J'ai toujours eu peur, d'aussi loin que je me souvienne. Cela remonte à l'enfance certainement, mais l'événement qui a déclenché cette peur panique reste enfoui au plus profond de ma mémoire.

Les symptômes sont toujours les mêmes : dès que j'aperçois l'animal, mon coeur se met à battre la chamade, ma vue se brouille, mes jambes flageolent et je me mets à défaillir.

Cela m'a conduit à laborer des itinéraires très compliqués dans la ville pour être sûre, si j'en croise un, de pouvoir changer de trottoir.

Le matin, pour aller au travail, j'adorais prendre une petite rue bordée de maisons pimpantes et d'arbres fruitiers, où l'air embaumait dès le printemps. Jusqu'au jour où je me suis retrouvée face à l'animal, sans aucune possibilité de fuite : pas de rue latérale, aucun jardin où j'aurais pu me réfugier. J'ai fermé les yeux très fort et je suis restée immobile en espérant très fort que la terre s'enfonce sous mes pieds. Mais j'ai juste senti une truffe humide flairer ma main droite et  un frisson de dégoût me parcourir. J'ai cru que ma dernière heure était arrivée; je me voyais déjà périr sous les crocs puissants de l'animal, déchiquetée comme un vulgaire morceau de viande.

Puis plus rien. Le silence régnait, j'entendais la rumeur lointaine de la circulation et ma respiration haletante. Lorsque j'ai enfin ouvert les yeux, j'étais seule. La petite cicatrice que j'ai au menton me tiraillait mais le plus important, j'étais saine et sauve.

Depuis je ne prends plus cette rue. Je le regrette beaucoup, les maison sont si jolies, et les fleurs au printemps éclatent de mille couleurs. Mais c'est ainsi, je ne peux pas prendre de risque.

Seulement volà, ma mère m'a avertie, cet été, ma soeur nous confie son animal car elle part au Canada et ne peut l'emmener avec elle. Je frémis déjà à l'idéede croiser la bête plusieurs fois par jour; cette pensée m'est intolérable et mes vacances vont être gâchées.

Il va falloir que je trouve une solution, radicale cette fois. 


La librivore

 

http://www.litterama.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Azalaïs 19/06/2010 11:08


Moi aussi j'ai une cicatrice sur la joue du temps où petite je me précipitais sur les chats pour les prendre dans mes bras mais je continue à les aimer avec passion.
Ton texte me fait penser à ce texte de Pagnol où le petit Marcel rencontre une bête énorme qui finalement était un tendre.
les phobies demeurent souvent inexpliquées ou alors il faut se faire aider quand elles nous empêchent de vivre.


jean-marie 17/06/2010 17:03


un récit agréable et prenant
mais cette peur paralysante
est une véritable phobie
amicalement
jean-marie


Librivore 16/06/2010 09:33


C'est une histoire inventée. Mais je suis sûre que cela peut exister.


claudie 15/06/2010 14:37


Mon dieu, c'est quoi cet animal ? Un loup garou ?


Lilou-Frédotte 14/06/2010 09:59


je comprend des angoisses car à ce degré c'est plus que de la peur. Certes il faudrait savoir pourquoi mais rassure-toi j'adore les chiens les chats etc..;mais j'ai une peur panique des insectes
volants. Il faut apprendre à maîtriser sa respiration. Faciles les conseils de Tatie Fred
Courage Amicalement Lilou-Frédotte


ABC 14/06/2010 09:34


Il ne faut jamais négliger les peurs des animaux, surtout chez l'enfant, comme le dit Polly il y a toujours une raison, c'est à la personne de pouvoir apprivoiser sa peur et la conjurer, personne
d'autre ne peut le faire...


polly 13/06/2010 19:09


Il faut peut-être essayer de comprendre ce qui se passe en toi pour avoir une telle frayeur.
Mais ton texte est tout à fait prenant, on a peur avec toi.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.