Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 08:02

 

Carte Vitale (C.V.) 

 

 

Créative
Acharnée
Rigolote
Talentueuse
Emotive
 
Vaillante
Indécente parfois
Tolérante
A ctive
Libre
Etrange
 
Divertissante
Econome
 
Motivée
Ouverte d'esprit
Amicale
Mélancolique
Observatrice
Onirique
Naturelle
Objective

Universaliste
Passionnée
Sarcastique
Affectueuse
Rêveuse
Gourmande
Humble
 
=> MISE A JOUR DE LA CARTE:   Amour des mots et de la poésie.

 

Moamoonoupsarghh

 

http://moa.moon.oups.arghh.over-blog.com/

 

L'article a été publié par son auteur à l'adresse suivante :

http://moa.moon.oups.arghh.over-blog.com/article-carte-vitale-c-v-77594113.html

...

Partager cet article
Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 07:56

 

Mégalo

 

 

Vous souhaitez donc trouver quelqu'un de disponible ?

Je crois avoir en moi les atouts exigés.

Ne cherchez plus avant vous tenez votre cible !

Votre requête enfin répond à mes projets.

 

Je n'ai rien d'autre à faire à longueur de semaine

Que d'écrire ou rêver. En un mot travailler

Va m'éviter au moins  un jour de dérailler.

Je sais gérer ma vie de façon très sereine.

 

Ma patience est connue, mon imagination

Doit vous sauter aux yeux car ma candidature

En vers alexandrins dans une forme pure

Constitue je présume une démonstration.

 

Ce n'est guère courant j'en ai la certitude !

Un si bref, si parfait curriculum vitae

Vous aurait il été quelque jour présenté ?

Je suis très motivé, soyez sans inquiétude.

 

Ma modestie célèbre aurait-elle à souffrir,

Si ma candidature a des chances de plaire

Pour la communauté je saurai si bien faire

Que l'on aura partout  lauriers à nous offrir.

 

 

jean-marie

http://www.passage1.com

 

Le texte a été publié par son auteur à l'adresse suivante :

http://www.passage1.com/article-megalo-77737752.html

...

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 09:58

 

Lettre de motivation 

 
Suite à votre recherche,
je vous propose ma candidature
pour assurer le poste de "chef"
à la petite fabrique d'écriture.
J'écoute tous les avis,
et j'ai bien du mal à ne pas être
de l'avis du dernier qui a parlé!
Je suis très tête en l'air,
et je perds tout!
Je ne fais jamais la poussière
car il me semble que celle-ci protège de l'humidité!
Je ne range jamais rien,
car ensuite, il faut tout chercher!
Je ne propose pas de défi,
car j'ai peur qu'ils ne plaisent pas aux écrivains!
J'aime bien observer les gens,
pour lire dans leurs pensées,
alors évidemment, pendant ce temps,
je ne fais rien!
mais c'est pas grave,
car il est bien connu
qu'un chef, ça ne fait rien!
Je me sens donc tout à fait motivée
pour continuer à ne rien faire,
pour vous aider!
 
Bien à vous!
 

m'annette

http://creazinzinlassos.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 09:40

 

Candidature 

 

Quichottine, chère,

 

Je m’appelle Carabosse, et je vous fais parvenir par la présente mon profil de poste et mes lettres patentées pour le poste de gérante et d’animatrice de communauté d’écriture ou de site littéraire que vous proposez…

 

* Profil de poste :

 

Bon, Carabosse a été muse chez Virgile Mega Stores. Oui vous savez chez  Ricardus Bransonus lequel a parlé d’une manière élogieuse du satané profil "hypercarabossien", objectif qualité à atteindre pour tous les salariés dans le groupe, pour reprendre son expression. Fameuse.

  

Son travail n’était pas de tout repos non plus.

  

Voyez là, sous l’usine, c’est le chemin du Tartare qui conduit aux eaux de l'Achéron. La fange vaseuse bouillonne, en un vaste tourbillon, au fond d'un gouffre agité dégueulant tout son limon glauque dans le Cocyte. Voici la nochère redoutable et pas donnée qui surveille ses eaux et ses fleuves : d'une saleté effrayante, repoussante, c'est Carabosse ! Des poils blanchâtres hirsutes sans soin lui pendent au menton, aux mollets. Eux. Un feu immobile occupe ses yeux, une salopette malpropre est retenue sur ses épaules par un nœud moitié défait. Surfait. Elle pousse elle-même l’esquif à la gaffe, sans attention aucune, manœuvre les voiles, transporte les corps des auteurs salariés d’OverBlog dans sa barque de fer. Rouillée.

 

Elle est déjà âgée, mais de la vieillesse encore vive et verte d'une satanée déesse. Patchée éros, et rictus.

 

* Lettres patentées :


  • Avis déposé par co errante 07/04/2007 23:14:14
    Frozen (Carabosse)... Tu gèles à 19 fulgures ? Ou tu comptes surgir au niveau 1 ?

Réponse de la nochère :

Nan merci co, je suis bien, là, à mon niveau réel...


  • • Avis déposé par Citharista Pepa 07/08/2007 02:50:44
    Dans la shoutbox quand tu me chantes la sérénade (Oh, Pépita), dans les forums quand tu te fais poètesse, dans les textes quand tu es auteure, au final, tu es là, agitant ta baguette ... magique dans un royaume féérico-fulgurien. Ne change pas :) Surtout ne change rien.

    Ps1 : Fais gaffe à co errante, elle vend du pâté périmé !
    Ps2 : Ne te fie pas à l'heure du commentaire, y'a le décalage !

 

Réponse de la nochère :
Eh bien merci de cet avis Pépita. Cela consolide un moral un peu oscillant quelquefois. Mais je garde ma braguette pour l’instant… :)

 

  • • Avis déposé par Citharista Pepa 07/08/2007 02:51:47
    Du coup le jour est décalé :)

 

Réponse de la nochère :
Quant à l’heure des avis, si c’est celle de Marseille, un peu amusée, je vois bien le tableau…

 

Graphène

http://graphene.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 10:23

 

Sans C.V.

 

 

Chère Quichottine,

 

Et bla, bla , bla et bla, bla, bla, c’est comme cela , la meilleure tu croyais que c’était toi, et voilà ti pas, qu’en faite et en fête c’est moi !!!!

 

Et bla, bla, bla, et bla, bla, bla, je comprends même pas que tu cherches un candidat, tu aurais dû penser à moi…

 

Et bla, bla, bla et bla, bla, bla, depuis le temps que je suis là, c’est vexant, ne me connais-tu pas ? Patiente, disponible et débordante d’imagination, c’est encore moi.

 

Et bla, bla, bla et bla, bla, bla, je te mettrais, dans les grands, tous les petits plats, et même mes gros sabots dans tes pas.

 

Et bla, bla, bla et bla, bla, bla, et si avec ça, ça ne suffit pas, j’irais décrocher la lune au Nirvana…

 

Et bla, bla, bla et bla, bla, bla, ne charrie pas, mes idées j’les garde pour moi, ainsi tu ne m’les piqueras pas…

 

Et bla, bla, bla et bla, bla, bla, et patati et patata, avec moi la Petite Fabrique marchera au pas !!! Aux pas de danse et en cadence ! Crois-moi, ça rigolera, tous les jours il pleuvra, des poésies, des comptines, des nouvelles et j’en passe. Jamais au grand jamais, un seul membre ne chômera !!!

 

Et si cela ne te plaît pas, je m’enfouis sous mes draps et je ne réapparais pas…

 

Bisous Quichottine, et tout le tralala.

 

ABC

 

http://detente-en-poesie.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 18:02

 

MISS HYON


Jeu panse kilt faux
Quéqu'un de trait bond
An aure toque raft
Pourru noeud tayl,

Miss Hyon !


Pénélope Estrella-Paz

 

L’Orée des peut-être

http://aloreedespeutetre.over-blog.com/

 

(Le texte était précédemment dans un commentaire supprimé à la demande de son auteur.)

Partager cet article
Repost0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 10:04

 

Dans un baiser

 

Ce matin, il se lève,  il boude

Alors que fleurit la consoude

Dans ces yeux plein de chagrin

Que la nuit a mis mutin.

 

Il aurait aimé aujourd'hui

Aller puiser au puits

Des souvenirs imaginaires

Que le cirque prolifère.

 

Mais maman n'est pas là

Pour l'emmener là bas,

Alors le cœur gros

Il se teinte en vitraux.

 

Alors pour le consoler

Quoi de mieux qu'un baiser

Tout plein d'amour rempli

Et son sourire resurgit.

 

Harmonie

 

 

http://harmonie37.over-blog.com

 

Le texte a été publié par son auteur à l'adresse suivante :

http://harmonie37.over-blog.com/article-dans-un-baiser-76813475.html

Partager cet article
Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:22

 

Les socques de verre

 


Xiang Li songe au bonheur
Elle pleure des larmes d’argent
Des larmes de diamant…

Le long du Grand canal
Le bois des cerisiers
Prépare ses fleurs en secret
Dans le vent si doux là-bas
Les colombes déplient leurs ailes
Les nénuphars s’étirent

Ils savent déjà…

Oui, hier

Ils se sont fâchés

Ce ne sont encore que des enfants…

Un gong de bronze dans le regard
Xiang Li rêve, rêve d’aller danser
À la lueur des lampions
Aux sons des pétards
Sous les ailes du Dragon…

Dragon terrible qui la para
D’une chemise d’organdi
D’une jupette de soie
De longues chaussettes dorées
De socques de bois précieux
D’un éventail aux mille vœux…

 

Serait-ce en mes livres ?
Serait-ce un rêve ?
Suis-je Ye Xian,

Petite fille de cendre
Ou bien Xiang Li ?
Contes de fée
Qui suis-je ?

Il me reste un socque de vair
De verre, envers et contre tout
À n’y rien comprendre…

Pourtant

Le banc où nous étions assis

Tout à l’heure, est encore tiède
Sur la jonque magique
Sur le Grand Canal
Sur la place de la Muraille

Que de couleurs
Que d’agitation
Que de musiques

Et petit Chang si beau…


Graphène


http://graphene.over-blog.com

 

Le poème a été publié par son auteur sur son blog à l'adresse suivante :

http://graphene.over-blog.com/article-les-socques-de-verre-76421733.html

Partager cet article
Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:16

 

 

La réconciliation


Cela faisait longtemps que Val boudait. Lui en avait assez de jour tout seul ; frère et sœur c’est fait pour s’entendre, faire des bêtises surtout des bêtises.
Un jour d’ennui, où les cartes n’avaient aucun plus intérêt, où les sept familles s’étaient brouillées, que l’argent du Monopoly était dépensé, que la pyramide de dominos était écroulée et que les rollers avaient un peu trop égratignés les genoux, les deux gamins cherchait une nouvelle occupation.
Ben, après avoir taquiné le chat Grisou qui avait craché de colère, ouvrit la porte de la cage de Kiki le canari, le canari de Val. D’abord hésitant le Kiki prit un envol vigoureux. Peu habitué ; il parcourut la pièce dans tous les sens sans trop savoir où il allait, se posant un peu partout même à la portée de Grisou qui, un œil ouvert guettait son passage. Se rendant compte de la difficulté pour rattraper l’oiseau, Ben, d’un trait de génie, ouvrit la fenêtre et le canari s’envola vers d’autres cieux. Val pleura son Kiki. Plus jamais, elle ne l’entendrait chanter et la dispute éclata :
-Méchant cria-t-elle sans pouvoir retenir ses larmes….
Depuis Val tournait le dos à son frère. Pas de rires à partager, pas de goûter à partager ou à chiper ; seulement le silence et le regard triste de Val.
Ben, après s’être proprement grondé, compta son argent de poche et présenta  les quelques euros à sa sœur.
-        Viens, lui dit-il en s’approchant timidement, allons chez le marchand acheter un autre Kiki.
-        Alors Val prit son frère par le cou et lui claque un gros baiser sonore sur la joue.
 

Lilou
 
samedi 11 juin 2011

http://www.lilou-frédotte.com

Partager cet article
Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:11

 

Goûter d'anniversaire de Pauline

 

Il y a là, une table garnie de sucrerie, de gâteaux et de jus de fruits ;  non loin de là, des enfants jouent et chahutent, puis ils viennent picorer de temps à autre…..

Seul un petit garçon se tient  un peu à l’écart.

Pauline ne sait que faire, puis elle prends son courage à deux mains et se dirige vers lui.

_Pauline. T’es fâché avec moi ?

_Théo. Tu te moques toujours de moi.

_Pauline .c’est pas méchant

_Théo. Pourquoi tu dis tout le temps « petit gros plein de tâches » c’est pas ma faute.

_Pauline .Ben non, mais c’est vrai t’es petit, un peu gros et t’as plein de tâches sur les joues, mais c’est rigolo, et t’es plus gentil que les autres.

_Théo. Alors pourquoi t’es méchante avec moi ?

_Pauline. Un jour quand je suis tombée dans la flaque d’eau et que j’étais pleine de  boue, t’a bien rigolé quand-même !! 

Théo, un peu honteux ne sut quoi dire.

_Pauline. Toi aussi, tu t’es moqué et en plus, t’es parti en courant.

_Théo. Oui mais je voulais bien t’aider, mais tu m’aurais rouspété.

_Pauline. Peut-être, maman dit souvent « que tu peux être grognon ».

_Théo. Tu vois, alors dans ma tête je dis que je peux pas être ton copain.

_Pauline. Oh ! Si je veux bien, et je ne dirais plus ça.

Le petit garçon eût un tendre sourire.

_Pauline. Alors Théo on retourne jouer avec les autres, maman à préparé un jeu, et si tu veux (avec son petit sourire malicieux) Je  te fais un bisou sur les petites tâches.

 

Élise

Partager cet article
Repost0

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

Le nouveau blog a été supprimé le 19 août 2020 sans sauvegarde, j'en suis désolée.

Si vous désirez que les texte parus sur Wordpress soient de nouveau publiés ici, vous pouvez me les envoyer à l'adresse habituelle.

Merci !

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Archives

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.