Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 17:32

( caresser / être caressée )

 

 

J’ai un petit chat gris.

Il s’appelle Katmandou.

 

                                                                       Mais, pour moi, c’est Kat.

 

Il n’est pas très vieux,

mais il a néanmoins passé l’âge de s’amuser,

comme sur les images

des anciens calendriers des Postes,

avec une bobine de fil…

 

J’aime sa conversation.

 

***

 

Le dimanche matin,

avant de partir à la messe,

je me fais de jolies tresses,

je choisis toujours

mon corsage le plus sage

et souvent,

 ma longue jupe indienne,

celle que Papa m’avait offerte

à son retour des Himalayas.

 

 

Avant de partir,

j’attrape mon sac en macramé,

mon petit missel des paroisses,

et

 je passe rapidement dans le salon où Kat,

 roulé en boule,

 sommnole comme un bienheureux,

 dans un carré de soleil,

juste derrière la fenêtre du jardin.

 

Je lui fais une douceur

et je murmure :

 

« Petit gredin,

tu vas être bien sage, pendant mon absence ? »

 

Mais il ne me répond pas,

il ronronne déjà…

 

 

 

***

 

 

 

Pendant l’office,

je ne pense qu’à lui.

 

 

 

***

 

A mon retour, à la belle saison,

j’aime faire crisser

les aiguilles sèches dans l’allée

et

je file vite m’installer

dans le hamac,

à l’ombre odorante du grand pin parasol.

 

 

J’ai à peine commencé à me balancer,

qu’il est déjà là.

 

                                                                                    Le petit monstre !

 

Il saute délicatement sur mon ventre,

il tourne, tourne encore,

puis il se blottit dans mes étoffes

( j’allais dire : il se love )

et

il ferme ses doux yeux félins…

 

 

                                                                       C’est comme si le temps s’arrêtait.

 

 

Ça me fait presque tout chaud partout

et

 je continue à nous balancer…

 

                                                 Baisers volés…

 

 

De rares nuages pâles défilent

et s’interrogent.

 

Je ferme les yeux moi aussi.

 

 

 

Bientôt,

je sens sa petite tête soyeuse

qui se frotte silencieusement contre ma jambe

et aussi son petit museau froid

qui effleure ma cuisse…

 

Quelquefois, il demande :

 

«  C’était bien, Pénéloop, la messe,

 aujourd’hui ? »

 

Moi, je ne réponds pas,

je ronronne déjà…

 

 

 

 

 

Pénélope Estrella-Paz

 

 

L’Orée des peut-être :

http://aloreedespeutetre.over-blog.com/


Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Pénéloop ! 08/06/2011 23:00


Comme le temps passe...
Déjà le sept juin

Les mots poussent les mots

J'aime bien revenir en arrière

Bonne nuit,
merci pour vos mots d'hier...

Loop


valdy 30/05/2011 22:52


Moments soyeux joliment racontés.
Amicalement,
Valdy


claudie 28/05/2011 11:10


Un amour de poème à lire en ronronnant.


ABC 27/05/2011 23:14


D'un ronron à l'autre lequel des deux ronronne le plus ???


jean-marie 27/05/2011 20:49


un poème !
un poème adorable
on a l'impression d'éprouver tous les sentiments de l'un et de l'autre
amicalement
jean-marie


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.