Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 10:14


Moi, je suis tout seul avec moi-même

 

Savez-vous ce qui m’est arrivé l’autre soir ?

J’étais bien installé dans le fauteuil du salon.

 

J'étais seul.

Seul. Mon esprit vagabondait, je ne pensais à rien. Mais ne penser à rien, c'est quand même quelque chose, comme dirait Devos !

D'ailleurs quand la police vous dit « Circulez, y-a rien à voir », c'est justement parce qu'il y a quelque chose à voir ! Mais ça, c’est une autre histoire !

 

J'étais seul. Enfin pas tout à fait.

En vérité, je n’étais pas seul puisque j’étais avec moi-même ! Quand soudain, j’ai entendu un bruit qui venait de ma chambre. Je me suis levé comme un seul homme et en accord avec moi-même qui lui était resté assis. J'y suis allé en silence ...de façon à ne pas ébruiter  la chose !

Et là qu'est-ce que j'ai vu, en face de moi, dans la glace de l’armoire à glace ?

Quelqu’un qui s'admirait en me voyant.

Son visage ne m’était pas inconnu ! Alors pour en avoir le cœur net, j’ai ouvert la porte de l’armoire et là, je vous le donne en mille …qui était dans l’armoire ?

Lui, bâti comme une armoire à glace ! Comme ça !

J'ai attrapé la porte et clac, je l'ai fermée...alors que  je n'avais encore rien dit.

J’ai aussi refermé la fenêtre car elle était ouverte. Il l'avait sans doute ouverte pour pénétrer chez moi ! J'ai pensé appeler la police... Et puis j'ai renoncé car en arrivant elle m'aurait dit «  Circulez y-a rien à voir ! »

Même si je n’en revenais pas, je suis revenu dans le salon et je me suis assis de nouveau dans mon fauteuil comme si moi-même  je n'avais pas bougé. Puisque je me suis retrouvé avec moi-même... dans la même situation que tout à l'heure...

 

Nous étions donc seuls avec moi-même. Enfin pas tout à fait.

Parce que j'avais un doute. Oui il était là, en face de moi...dans l'autre fauteuil!

Oui, je vous l'assure, n’en doutez pas! J’étais face à un doute !

Mais, allez-vous me dire,  comment identifier un doute avec certitude ?

Moi, je n’avais aucun doute là-dessus.

A un moment, je vous l’accorde, j’ai quand même douté. N’était-ce pas simplement son ombre que j'avais cru voir dans le noir ? L'ombre d'un doute !

J’ai fermé les yeux pour y voir plus clair. Mais comme je n’y voyais plus rien, je les ai rouverts.

Et là, il n'y avait aucun doute, c’en était bien un !

 

Nous étions donc seuls avec moi-même et un doute !

C’est alors qu’il s’est mis à planer !

« Non mais » me suis-je dit à moi-même « Je ne vais pas laisser planer un doute chez moi ! »

Moi-même j'étais d'accord !

Comme j’étais décidé à ne pas me laisser envahir par ce doute! J’ai pris mon doute à bras le corps. D'une main, je l’ai empoigné, de l’autre j’ai ouvert la fenêtre et moi-même l’ai mis à la porte.

Vlan !

Du coup, je suis retourné dans la chambre pour voir si l’armoire à glace y était encore. Elle oui ! J’ai ouvert la porte puis qu’elle était toujours là. Mais lui non..

Là dessus je n’avais plus aucun doute puisque que moi-même venais de le mettre à la porte ! Alors je l’ai fermée même si je n’avais encore rien dit !

J’ai aussi fermé la fenêtre car lui l’avait rouverte pour sortir de chez moi !

Moi-même aussi ...j’étais décidé à m’en sortir.

En refermant la porte de l’armoire, je me suis vu à la glace. Mon visage ne m’était pas inconnu ! Rassuré, je suis revenu au salon.

Une fois dans mon fauteuil, je me suis pincé pour savoir si je n’avais pas rêvé.

 

- Aie , tu m’as fait mal !

- Excuse-moi, je voulais simplement savoir si j’étais bien seul !

 

 Jean-Pierre

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2010
commenter cet article

commentaires

marie henriette latsague 18/02/2010 13:47


heureux homme habité de doutes!j'en ai tant que je crois etre hors sujet pour la petite fabrique à moins que je ne ma sois trompée d adresse,le doute nous boute hors de nous!tres joli texte arieth


reinette 18/02/2010 12:41


ben voilà, maintenant moi, j'ai des doutes.


claudie 18/02/2010 07:24


Très cher JP vous êtes un homme habité et traversé de doutes vous faites face. Quel courage !


Azalaïs 17/02/2010 11:41


tu n'es pas tendre avec tes doutes! et Dieu dans tout ça? Si l'on ne croyait qu'en ce qu'on voit il aurait du souci à se faire!!
Pas de doutes pour ton texte, c'est une petite merveille d'humour à croquer avec un des petits gâteaux d'Annick !
Bon voyage et rapporte-nous des histoires!


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.