Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 22:02

 

Rendez-vous avec Claudine-Josiane, Bibliolibraire

 

Depuis quelques jours, Emilie était perturbée par le faire-part de mariage. Elle avait failli le déchirer, n’acceptant pas l’idée que Germain, l’amant du village, se fixe enfin sur cette jeune naïve.

Elle décida d’en parler à Claudine-Josiane. Est-ce que Claudine aura le temps de l’écouter ou est-ce que Josiane l’écoutera d’une oreille trop distraite ?

Approchant de la vitrine tamisée, elle l’aperçut avec ses lunettes dorées sur le bout de son nez, son foulard soyeux couleur de lune, ses mains nerveuses et poussiéreuses, sa longue jupe rappelant son goût immodéré pour la littérature romantique du XVIIIème siècle.

-*-*-*-*-

Elles s’embrassent sans se nommer, sachant l’une comme l’autre que ce serait difficile et dialoguent de suite :

- Tu viens pourun livre ! Parce que si c’est pour me parler, je n’ai pas de temps à te consacrer. Oh toi, je te vois venir ! Je ne veux rien entendre. Regarde plutôt ce que je viens d’acquérir : Un volume des œuvres complètes de Novalis.

- En effet, intéressant ton livre. En plus, en bon état. Au fait, je voulais te demander si tu avais reçu toi aussi un faire-part !

- Ecoute, un coup ce mariage m’obsède, un coup, je m’en sens détachée. C’est tout moi. Un coup, je suis ravie et dans l’émerveillement, un coup je me dis que je n’irai pas.

- Pourquoi ?

- je n’ai plus rien à me mettre, ma chère amie. Tu veux que je m’habille en livres ?

Elles s’esclaffèrent tant qu’une étagère sursauta.

- Dis-moi, connais-tu Germain, le fameux marié ?

- non pas du tout Emilie. Pas assez littéraire certainement. Mais qu’es-tu venue me dire ?

- La mariée sera malheureuse.

- Ne t’enmêle pas, je t’en prie, tu vas te faire du mal. Confie-moi plutôt le répertoire de ta chorale pour cet événement ! Si c’est du gospel, je vous rejoins.

Sans répondre à  son amie :

-        Tu sais quoi ! Tout cela me retire l’envie de chanter. Chanter c’est être sincère. Je ne pourrais pas l’être.

-        Bon, as-tu fini ? J’ai une recherche pour le Père Jean-Baptiste.

Elles se séparèrent, sans réflexion sur le thème de leur rencontre, du côté de Claudine-Josiane, de suite absorbée par sa nouvelle quête ; sans expression du côté d’Emilie plus que jamais seule.

 

Suzâme

(10/04/12)

 

http://suzame-ecriture.over-blog.com/

...

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2012
commenter cet article

commentaires

elise 03/05/2012 08:13

Et bien que ce mariage fait parler!! pas de bons présages pour cette future mariée ... Un grain de jalousie trône dans l'air , ou Juste peut-ètre qu'elle est trop jeune. Des questions qui
trouveront on l'espère leurs réponses.Angèle d'Elise.

Quichottine 16/04/2012 18:45

Claudine n'avait pas vraiment envie d'écouter... Cela arrive. Mais qu'a-t-elle, elle aussi, à cacher ?

Pardon pour le retard de la publication.

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.