Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 21:16

 

Renaissance

 

Le décor :

Une tonnelle fleurie de roses sauvages, une table ronde et des chaises, une vieille femme assise écrit. Un petit enfant arrive de nulle part, debout à côté d’elle, il la regarde.

 

La scène :

 

L’enfant curieux : Que fais-tu ?

La vieille femme : J’écris. Sa plume court sur le papier qui progressivement se remplit de signes vert d’eau.

Lui : C’est joli ! Comment fais-tu ?

Elle : Oui, d’où viens-tu ?

Lui, sérieux et sombre ne répond pas et fronce les sourcils.

Elle : Tu vois cette boîte sur la table, ouvre-la.

L’enfant ouvre la boîte. Il semble intrigué.

Elle : Viens, assieds-toi. Elle lui tend une feuille et sort un élément de la boîte.

L’enfant farouche, recule, avance, effleure du bout des doigts le contenu de la boîte, hésite.

La vieille femme repose, à sa place, l’élément qu’elle avait pris : Vas-y, prends en un, celui que tu voudras.

L’enfant se décide maladroitement.

Elle : Tiens-le comme cela, elle lui montre, entre le pouce et l’index, et laisse ta main glisser au-dessus du papier.

L’enfant avec ce joli bout de bois, trace un trait maladroit.

La vieille femme lui sourit, l’encourage d’un signe de la tête.

L’enfant repose le bâton dans la boîte en choisit un autre, puis un autre, les bâtons roulent sur la table et tombent. L’enfant craintif sursaute.

Elle soupire, les ramasse, et lui montre : regarde comment je fais, doucement, délicatement sans appuyer, d’une main légère.

L’enfant s’enhardit prend un bâton rouge, le bout se casse, il a peur et s’enfuit…

Le lendemain, il revient, à la même heure, puis le jour suivant, un autre jour encore…

Un jour, il dit : Combien en as-tu dans cette boîte ?

Elle : Autant que de nuances. Tes doigts, avec ces bâtons, peuvent exprimer tout ce que tu penses.

Alors, il choisit un bâton noir trace deux courbes de bas en haut. Il choisit un bâton jaune d’or trace une courbe de haut en bas. Il choisit d’autres couleurs et lentement semble unir la terre au ciel. Une larme tombe sur le papier. Il se recule, il dit d’une voix à peine audible : Merci !

Il venait de rapprocher ses yeux d’une étoile, de dessiner un arc-en-ciel.

Depuis la disparition de sa mère c’était la première fois qu’il arrivait à la rejoindre.

La vieille femme n’en sut rien.

À la fin de l’été, avant de quitter le jardin, elle lui offrit la boîte et ses bâtons magiques.

 

ABC

 

http://detente-en-poesie.over-blog.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Pénéloop 04/02/2011 22:46


Elément de la boîte
Pion dans l'entreprise
Particules élémentaires...

Loop


Dan Rodgerson 24/01/2011 12:46


Qu'importe le bâton, pourvu qu'il y ait la prouesse. Et qu'il mette des couleurs à dessein dans nos vies.


ADAMANTE 23/01/2011 13:17


J'ai adoré ce dialogue, par son originalité et sa profondeur, je l'ai dit chez toi, je le répète ici. Merci ABC


Lilou-Frédotte 23/01/2011 12:34


tout à été dit mais un enfant qui découvre des crayons et ce que l'on peut en faire est émouvant. Ton texte me rappelle certains de mes maternelles qui prenait les crayons comme des objets
précieux...
Lilou


claudie 22/01/2011 21:14


des bâtons de pastel et l'arc en ciel du bonheur !


Naniloup 22/01/2011 12:37


Un enfant qui découvre les crayons de couleur et le dessin...


elise 22/01/2011 08:59


Avec tes batons magiques que sont les crayons de couleur ,tu as remis du soleil dans la tète de ce petit venu de nulle part .Puis ce tendre moment d'émotion ressenti à la fin de ton récit , beau
texte ABC. Merci.


Bab 22/01/2011 01:50


Qu'il semble facile de transmettre aux enfants quand c'est toi qui en parle ! Quelle scène touchante. Merci à toi.


Catheau 21/01/2011 22:35


Quand un enfant se met à dessiner, le monde tout entier s'ouvre à lui : vous nous le dites bien.


blj73 21/01/2011 22:25


Quel beau texte tout en sensibilité et émotion... merci de nous le faire partager..


L'Oeil qui court 21/01/2011 21:59


Un texte plein de délicatesse et de poésie qui parle d'amour et d'attention. Un texte émouvant.


Quichottine pour Azacamopol 21/01/2011 21:30


Merci !

Tu sais, mes propositions d'écriture ne sont que des propositions et la façon dont tu as traité le sujet me convient tout à fait.

Les couleurs confiés à l'enfant lui ont permis de franchir une étape importantee. Même si la vieille femme ne le sait pas, nous, nous le savons et en sommes émus.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.