Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 11:57

 

Mes pensées les plus intimes

 

Dans le bus 342, direction le quartier Sainte Marthe, l'homme attendait que sa proie descende du bus.

Il attendrait qu'elle soit seule dans l'une des ces ruelles du quartier et assouvirait son fantasme !
Elle était impatiente de descendre et enfin rencontrer la grand-mère de son homme et surtout de le retrouver, lui, pour qu'il la serre dans ses bras.

Quand le bus s'arrêta, elle sauta sur le trottoir et regarda autour d'elle ... Elle se retourna vers l'homme descendu en même temps qu'elle.

 

"Bonjour Monsieur, excusez-moi, je cherche l'impasse Monte-à-regrets, vous savez où c'est ?"

 

"Ah Mademoiselle, vous tombez bien, je connais le quartier comme ma poche et j'habite tout près de cette impasse, si cela ne vous dérange pas, faisons le chemin ensemble, je serai votre guide " 

(Oh, elle est là près de moi, elle me parle, je sens son parfum à la violette et ce collier sur son cou, son cou, hum, son cou qui palpite, cette dentelle qui met son cou en valeur !!)

 

"Avec plaisir, Monsieur !"

 

Tous deux s'éloignèrent de l'arrêt du bus et s'enfoncèrent dans le dédale des ruelles du quartier Sainte Marthe ...

 

"Vous vivez dans ce quartier depuis longtemps ?"

 

"Oh oui, j'y suis né, je pourrai même vous raconter l'histoire de chaque ruelle "

(mais toi ma petite, tu ne vas pas vivre assez longtemps pour connaitre ce quartier, je sens l'envie irrépressible de serrer mes mains autour de ton cou qui monte qui monte, c'est orgasmique comme sensation)

 

"Cela doit être intéressant mais pour une prochaine fois, moi, je vais chez la grand-mère de mon ami"

 

"Une prochaine fois alors !"  

(Pas de risque qu'il y ait prochaine fois, ah, ah, ah)

 

"Vous la connaissez peut-être ? Elle s'appelle Madame Thomas."

 

"Ce nom ne me dit rien !"  

(Putain mais tais-toi, laisse-moi regarder ton cou sur lequel je vais refermer mes mains, oh ce désir qui monte, je le sens du bas de mon dos jusque dans mon sexe)

"Ah, on arrive bientôt, c'est la prochaine ruelle à gauche"

 

"Merci, beaucoup, je vous laisse et j'y vais vite, au revoir Monsieur"

 

(Oh non ma petite, pas au revoir, une fois dans la ruelle qui n'est pas celle que tu cherches, tu seras à ma merci et enfin j'atteindrai l'orgasme, j'ai hâte ...)

"Au revoir Mademoiselle et belle journée"

 

Elle se mit à marcher plus vite et tourna à l'angle de la ruelle. Tout y était sombre, elle voulut faire demi-tour mais l'homme était là qui lui bloquait le passage !

 

"Pardon Monsieur, laissez-moi passer s'il vous plait?"

 

"Oh non ma petite, la visite s'arrête là pour toi, c'est fini, tu es à moi !"

 

"Pourquoi moi ? Que me voulez-vous, j'ai peur, ils m'attendent"

 

(C'est vrai pourquoi elle, la dentelle sur son cou si rose a été le détonateur, en fait, il lui aurait suffi d'une écharpe pour qu'elle ne meure pas. Une fois encore j'ai cédé à l'appel de l'ange de la mort qui dort en moi)

"Le hasard, ma jolie, toi et ton coquillage sur ton cou ont fait le reste"

 

"Laissez-moi partir, s'il vous plait, pitié, j'attends un enfant"

 

(Enfin mes mains sur ton cou, ton corps qui bouge et ne se laisse pas faire, ton visage qui rougit, tes yeux qui demandent grâce, quel pied, je jouis et toi tu es morte et cerise sur le gâteau, l'enfant aussi. Je suis l'ange de la mort, je décide qui vit qui meurt !)

 

L'homme reprit tranquillement son chemin vers l'arrêt du bus en tenant dans sa main un collier en coquillage.

 

Cécile Mdl

http://moi.emois.mes-moi.over-blog.com

 

Ce récit a été publié par son auteur à l'adresse suivante :

http://moi.emois.mes-moi.over-blog.com/article-mes-pensees-les-plus-intimes-115647385.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pasfrevin 25/03/2013 17:34

Ah ! Mais... ! je vais faire des cauchemars !

Quichottine 10/03/2013 10:35

Ce ne doit pas être facile de se mettre dans la peau d'un assassin;..

Brrrr... j'en frémis encore !

Merci pour ta participation, Cécile.

Cécile MdL 06/03/2013 08:34

Bonjour,

Merci pour la publication, cela m'émeut toujours !

azacamopol 10/03/2013 10:40



Merci encore pour ce texte qui m'a beaucoup plu.


Bravo pour cette participation.



Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.