Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 20:29

 

Ma cathédrale 

 

 

Ma cathédrale est en danger

Elle dodeline elle supplique

Elle si grande et si fragile

Elle se retient fort de tanguer

 

Mise pierre à pierre

Sable et mains nues

Gouttes de pluie et gouttes d’or

Sur le visage et sur le corps

Des aubes claires aux soirs d’hiver

Toute une vie pour se construire

Penser créer donner aimer

Pleurer lutter crier semer

Douter

Douter encore

Se ressourcer aux purs royaumes

A l’essentiel tel un voyage

Laisser hurler tous les naufrages

Les vents mauvais

Le mauvais sort

 

Ma cathédrale se fait violence

Elle chuchote elle « cachote »

Elle se goberge de ses vieux rêves

D’un petit nuage qui la caresse

D’un peu de terre au bout des doigts

Ou d’une pierre qui lui sourit….

 

 

Balaline

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Pénéloop 14/12/2010 08:15


Hurler tous les naufrages
Petite culotte Petit Bateau
Château de sable au Sahara...

Loop


blj73 13/12/2010 14:45


C'est une cathédrale qui vit, assurément. Merci pour ce beau texte...


ADAMANTE 13/12/2010 01:01


Un beau bouquet de verbes pour décrire parfaitement cette cathédrale qui lutte et arrive aussi à se goberger.


Jakline 12/12/2010 20:33


Les édifices qui semblent les plus fragiles sont parfois les plus attachants.


Dan Rodgerson 11/12/2010 09:17


Un très beau texte sur la fragilité de l'existence mais aussi cette force de vie comme le roseau qui plie mais ne rompt pas.


pollly 11/12/2010 07:41


Une cathédrale qui résiste aux tempêtes, qui courbe, plie mais ne s'effondre pas, c'est du solide et tes mots pour le dire la construisent aussi.


claudie 10/12/2010 23:14


Tes mots poétiques savent construire de leurs mains légères une bien jolie cathédrale.


Mahina 10/12/2010 08:05


une cathédrale "tout Toi"

le petit nuage frôle les mains qui pétrissent la terre, les pierres se font gnomes pour parler et sourire au potier qui rêve..


jean-marie 09/12/2010 23:24


c'est un beau poème, chère Balaline
tu as su si bien monter les effort et le doute
toutes ce choses qui permettent d'avancer, de construire et de se construire
bises amicales
jean-marie


Catheau 09/12/2010 22:30


Comme la tour de Babel, une cathédrale qui a la fragilité et la beauté de l'humain.


ABC 09/12/2010 21:30


Ta cathédrale se balance légère au rythme de tes mots, elle ne tombe pas, elle a la sagesse de regarder le nuage qui lui sourit, sa force est d'une grand simplicité naturelle, elle est belle !


Quichottine pour Azacamopol 09/12/2010 20:35


J'aime les verbes de ta cathédrale, Balaline.

Il faudrait dire bien des choses, mais je vais seulement rester avec ce sourire de la pierre qui me fait aussi gamberger.


Merci pour ce très beau texte, Balaline.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.