Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 22:26

Le ciné j'y vais jamais

 

 

 

 

                                                           Jour de congé ; j'étais bien peinard sous la tonnelle, la bibine pas loin, et super beau temps avec ça ; alors, je me disais tout bas à l'oreille : "Les gosses sont tranquilles, ta femme bosse, tu vas bien profiter. Rien faire du tout pour une fois - tu vas le faire consciencieusement, et au soleil."

 

- Papa, tu nous emmènes au ciné ?

Un coup de canon m'aurait pas fait plus d'effet : mon sang n'a fait qu'un tour.

- Heu, quoi, vous êtes pas bien, là ?... j'étais sonné.

- On s'ennuie papa, on sait pas quoi faire. Les DVD on a tout vu et la télé que tu nous mets, c'est pour les bébés, pas pour nous.

- Et la Nintendo alors ?

- On a plus envie du tout, on veut aller voir Alice et le Lapin, tous les copains ils l'ont vu - c'est super !

- Le dessin animé, "Alice au pays des merveilles", c'est ça ? mais c'est un vieux machin, ça, pour dire, je l'ai vu quand j'avais votre âge, ça vous plaira pas du tout, c'est bête comme tout et...

- Oui papa, c'est celui-là, on veut le voir !

Je me suis dit "- T'auras essayé, mais là, t'es foutu, va falloir y aller."

Alors on y est allés.

 

Ça faisait une paye que j'avais pas mis le nez au ciné - j'y vais jamais, moi. J'ai de suite vu que c'était pas comme avant : le spectateur a plus un poil d'éducation, faut voir pour le croire ! Et ça tripote les téléphones dans le noir - quand t'en a pas qui sonnent (y sont là pour quoi ?...), et je te grignote ici, et là je te froisse un sac à bonbons, et je quitte pas la casquette ; on est dans une autre époque, le savoir vivre ils l'ont viré - c'est la loi nouvelle et c'est leur loi, faut supporter. Après tout, pour ce que je fais ici, allez, vivement la fin du film, fera encore beau en sortant et la bière attend au frigo. Je te les gave donc de pop-corn (il leur faut ça y parait...) et voilà que ça commence : lumière.

Sûr, quand ils font le noir, t'es comme un gosse, t'as toujours l'émotion - surtout pour celui qui saurait pas qu'il va s'enquiquiner une plombe et plus, enfin...

 

Ouais, un peu vieux le film, même "remastérisé" que c'est dit au générique... Bien vrai,  plein les feuilles la musique qui couvre les dialogues, pas de doute pour moi, c'est bien "remodernisé". Faut être avec son époque, quoi ; un mauvais moment à passer, c'est pour le gosses - la bonne cause, allez.

 

Alors, voilà t-il pas que dans les cinq minutes je t'ouvre des cocards plus grands que ceux des gosses au sapin de Décembre : j'avais dû voir ce film d'un œil imbécile ; il y du génie là dedans, et j'avais pas su le voir ! Le lapin avec sa montre qui court partout, et ces deux là qu'arrêtent pas de boire du thé, fadas à en couper les tasses en deux au couteau, comme qui coupe une pomme : dé-li-rant. Du coup j'ose pas trop me marrer devant les enfants qui, eux, s'amusent mais sans plus : un film pour les gosses, mais fait pour les adultes, je regrette pas mon après-midi ! Et tout à l'avenant, la chenille qui crache des lettres de fumée, les bouffeurs d'huîtres (pathétique, ça...), les roses peintes en rouge, la reine qui fait couper les tronches à tout va, le roi tout petit, le chat qui disparait, le procès absurde, bref : je me poile à fond - tout en me retenant de le montrer dans le sonore. Je leur ai dit que ce vieux machin qu'a plus d'un demi-siècle valait rien du tout, maintenant faut assurer : je bloque le zygomatique en position repos alors qu'il veut y aller à fond, et ça fait mal... je serre les dents - faut se comporter en père.

 

Fini le film, j'en reste pétrifié dans mon fauteuil alors que les gosses sont presque sortis.

- Alors, ça t'a plu papa, qu'elle me dit l'aînée...

- Oui, c'est amusant, j'y dis en me retenant.

- Parce que nous, on est déçus, on s'attendait pas à ça, bof.

- Oui, pas terrible qu'y dit le petit, on comprend pas ce qui leur a plu là-dedans aux copains...

- Ah, voyez, je vous l'avais dit que ça vous plairait pas, que je leur case.

- Et cette robe qu'elle porte Alice, c'est bon pour les bonnes-sœurs ça, tu as vu papa, me dit la grande.

- Vous avez raison, mais la prochaine fois, faut écouter papa, hein ?

 

On est rentrés ; j'ai retrouvé ma bière sous la tonnelle, toute inondée de la lumière d'or des derniers rayons du soleil, et je l'ai bue lentement en me remémorant les bons moments de ce sacré dessin animé ; et je me suis marré tout seul comme un fou - mon zygomatique était dans une de ces colères !

 

Je crois que je me laisserai plus facilement amener au ciné par les gosses dorénavant...

 

 

 

Jean-Claude Paillous

 

http://chansongrise.canalblog.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Claude 01/06/2014 11:39

Merci beaucoup Quichottine - un texte tout simple, dans un style populaire sans trop de recherche, pourquoi pas... j'essaierai de récidiver si l'occase se présente.
Jean-Claude

Quichottine 31/05/2014 19:59

L'un des dessins animés préférés de mes filles.
J'adhère tout à fait à ton écrit.
... en fait, j'adore !

Je devais être pas loin. :)

Merci, Jean-Claude.

Jean-Claude 29/05/2014 18:42

Des personnes parmi les plus sérieuses considèrent les écrits de Lewis Carroll comme chef d'œuvre de la dérision, de l'ironie, de l'absurde et du non-sens (nous avons aussi Boris Vian dans un autre
registre).
Parmi les scènes irrésistibles du film de Disney figure aussi ce chien brosseur qui efface le sentier sur lequel marche Alice (que j'ai pas trouvé dans le bouquin "Tout Alice" d'ailleurs) -
invention des studios Disney...?
A lire et relire, un peu comme "Le Petit Prince" en effet.

Jean-Claude

Pasfrevin 29/05/2014 16:50

On m'a offert Alice aux pays de merveilles alors que je ne savais pas encore lire couramment, c'est ballot. Je l'ai lu en même temps que ma fille quand elle avait 8 ou 9 ans et j'ai bien sûr
beaucoup aimé. Dans sa chambre, il y a encore tous ses livres, celui-là bien sûr et les Quatre filles du Docteur March, un ou deux Fantomette ayant appartenu à sa tante et à chaque visite, elle en
dévore un ou deux malgré les rires de son mari !
Quant au dessin animé de Tim Burton, je l'ai vu sur un écran de vingt centimètres dans un avion !

Jean-Claude 29/05/2014 12:13

Bonjour et merci à vous trois, j'avais lâchement abandonné votre Petite Fabrique, et puis voilà...
Je suis fan d'Alice au pays des Merveilles, que je relis fréquemment ; et je visionne tout aussi fréquemment celui de Disney ; de Burton aussi, mais moins souvent.

J'ai ajouté l'indispensable animation sur mon blog, avec quelques corrections sans incidence sur le texte.

A bientôt, Jean-Claude

ABC 29/05/2014 09:14

Super, pour ces films-là, moi je retournerais volontiers au cinéma....

Azalaïs 29/05/2014 08:51

génial, absolument génial, j'ai adoré te lire tout en regrettant de ne plus avoir d'enfants assez petits pour les emmener au ciné même s'il faut supporter le pop corn, le coca qui fait des bulles
et les papiers de bonbons, aussi de temps en temps, rien que pour moi toute seule, je me loue un dessin animé et je le regarde bien au chaud dans mon canapé avec un grand plaid, une bouillotte et
mon chat!
merci

polly 28/05/2014 23:33

J'ai même vu la suite imaginée par Tim Burton.
En effet Alice c'est faussement pour les enfants, comme le petit prince en fait, mais il reste cette part de l'enfant en nous quand on les revoit (ou les relit pour nos gamins).

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.