Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 06:30


Le chemin du caprice

 

J’aurais pu dire, ou chanter, comme Mireille : " Le petit chemin qui sent la noisette… ", car c’est bien d’un tout petit chemin, voire une sente à travers prés et jardins dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui.

J’étais une toute petite fille, j’habitais chez mes grands- parents, au fin fond de la campagne et je menais une vie libre. A l’époque, dans l’environnement social dans lequel j’évoluais, il n’y avait pratiquement pas de risque : le hameau était si petit que tout le monde connaissait tout le monde, la voiture était un monstre dont  chacun se méfiait, il n’y en avait donc pas chez nous ;   on ne croisait guère que charrettes, vélos ou brouettes, ce qui représentait peu de risque pour la fillette que j’étais.

Or, dès que j’ai su marcher, j’ai manifesté très vite des velléités d’indépendance contre lesquelles les adultes qui étaient responsables de moi hésitaient à se battre tant mes colères bouleversaient toute la maisonnée ; c’était en grande partie à mon père que je devais cette position de privilégiée (je devrais dire d’enfant pourrie).

Toujours est-il que cette petite sente dont je vous parle  voyait souvent passer un petit bout de bonne femme, mains au dos, front plissé, joues enflammées… En effet, en la suivant  sur deux  ou trois cents mètres, au milieu des prés, on arrivait tout droit chez ma grand-tante, grand-tante qui , malheureuse de n’avoir jamais eu d’enfants, devançait toujours mes désirs et qui savait si bien comprendre et calmer mes colères de petite capricieuse sans cesse  frustrée !

Combien de fois ai-je suivi ce petit chemin ? J’étais trop jeune pour m’en souvenir de façon précise, ce que je sais, cependant, c’est que cette situation a tellement marqué la cellule familiale qu’il en existe encore un témoignage sous forme d’une vieille photo jaunie que je garde précieusement.

 


Jakline


http://lignesdefuite.over-blog.com 

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2010
commenter cet article

commentaires

marie henriette 19/01/2010 17:48


...un chemin ou l on retourne souvent,celui de l enfance;en ce temps là que certains ne peuvent connaitre, on disait "bonjour" à tout le monde ,meme aux gens de passage...chemin de bonbons ou de
fleurs, de tendresses ou d'amities,tous ces chemins sont chevillés à l ame merci pour ce texte arieth


Azalaïs 18/01/2010 18:30


comme ils sentent bon les chemins de l'enfance heureuse!


reinette 17/01/2010 12:41


et ça nous a donné un beau récit.


elise 16/01/2010 21:26


Une photo jaunie et le souvenir revient mème un peu flou ....pour cette petite capricieuse d'alors !!!


Quichottine 16/01/2010 13:42


Je l'ai vu là-bas, mais comme j'aime retrouver ici aussi ces textes qui m'ont plu !

Merci à vous pour ce partage.


claudie 15/01/2010 08:50


Le joli sentier de l'enfance qui mène toujours dans les bras chaleureux d'une parente ma parle au coeur.


ABC 14/01/2010 22:38


Les endroits chéris de jeunesse garde toujours une place privilégiée dans nos cœurs...


polly 14/01/2010 06:52


J'habitais aussi un village où j'étais si libre. Tu as ramené à moi ce matin, tant de doux moments.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.