Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 23:40

 

La douceur des "Mai"

 

Une légère brise soufflait et faisait voleter les cheveux dénoués de Clotilde. Elle n’y prêta aucune attention. Le réverbère éclairait d’une faible lumière cette silhouette qui se fondait dans la pénombre. À cette heure bien particulière du soir où se confondent les dernières lueurs du jour et premières ombres de la nuit, ses pensées vagabondaient vers son arrière grand-mère dont elle portait le prénom.

 

L’année dernière, celle-ci lui contait encore cette coutume charmante, venue du Moyen-Âge traversant les siècles de la Renaissance survivant aux tremblements de la Révolution pour parvenir jusqu’à nous bien que diluée dans la vie hyperactive où elle paraît désuète. Et pourtant….

 

Clotilde entendait la voix douce de son aïeule qui lui narrait la coutume des "Mai". Au printemps, le parfum des lilas embaumait le pays. Les jeunes gens s’adonnaient avec joie et empressement au rite des "Mai". Chaque jeune fille en âge d’épousailles découvrait au matin du premier mai une branche d’arbre sous ses fenêtres. La belle devait ensuite trouver quel garçon avait ainsi fait sa demande. Si la demoiselle acceptait, elle portait ensuite sur sa tête durant une semaine, une couronne tressée de fleurs blanches et fraîches sur ses longs cheveux dénoués. Les accordailles étaient scellées et des réjouissances bucoliques suivaient, pas toujours très innocentes, dans le village.

 

Clotilde respira profondément ; le muguet naissant et les violettes mêlaient leur arômes … Mamy, malicieuse, avait ajouté que née le 29 avril, elle avait eu son petit rameau offert par son "jumeau" devenu son tendre époux des années plus tard et que jamais il n’avait failli à la coutume.

 

Ce soir, Clotilde était seule, Mamy était partie… c’était à son tour de faire survivre la coutume.

 

Lilou

lundi 14 février 2011

 

 

http://www.lilou-fredotte.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Catheau 19/02/2011 09:14


En vous lisant, je songe à Apollinaire :
"Le mai le joli mai a paré les ruines
De lierre de vigne vierge et de rosiers"


Bab 15/02/2011 08:24


Les traditions ont parfois quelque chose de coquin et de charmant qu'il ne faut pas laisser perdre. Je pense à un tableau où les jeunes filles aux couronnes de branches fleuries font la ronde. Je
ne sais plus où j'ai vu ça mais en lisant ton texte il s'imposait à moi.
C'est charmant. Coquine grand-mère...


jean-marie 15/02/2011 00:59


bonsoir Lilou,
Une bien jolie histoire
amicalement
jean-marie


Quichottine pour Azacamopol 14/02/2011 23:50


Tu ne t'es pas vraiment fondue dans le décor, mais le paysage est bien là et tu as réussi à effacer des siècles en faisant perdurer une coutume finalement bien sympathique.

Merci, Lilou. J'aime beaucoup.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.