Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 13:04

 

Jeudi de pluie

 

La poussière le fait éternuer. C’est bien fait, il n’avait pas besoin de me tirer les cheveux. Mes jolies tresses blondes sont décoiffées et maman ne va pas être contente. Mes joues ont rosi de colère quand il s’est approché de moi et m’a crié dans les oreilles avec sa vieille trompette.

 

Décidemment il est insupportable ce garçon en culottes courtes et aux jambes comme des flutes. Il m’agace mais je dois bien le supporter puisque je partage la plupart de mon temps avec lui. Je ne dis à personne que c’est mon frère et surtout pas à mon amoureux. Ce n’est pas toujours comme ça, d’habitude on joue bien ensemble et il me fait rire. Surtout quand il fait le pitre en défilant, raide, les bras le long du corps, dans un uniforme rapiécé mais aujourd’hui, et je ne sais pas si c’est la pluie qui le met de mauvaise humeur, il me cherche noise depuis le matin. Il a commencé par piétiner ma dinette puis a écrit de méchantes à la craie sur le tableau noir. Tout le monde a pu lire que j’étais une pimbêche dans ma robe en soie, que j’étais capricieuse et égoïste, toujours à me regarder dans les miroirs, et surtout que je ne m’intéressais plus à lui depuis que j’avais rencontré un idiot aux yeux bruns qui se déplaçait comme un ours. C’est je crois que c’est cela qui m’a le plus vexée : qu’il révèle aux autres mon amour secret et qu’il se moque de lui.

 

Je lui fais la tête. Et hou, je ne suis pas belle quand mes prunelles se chargent de colère, puis de larmes. Il sent qu’il est allé trop loin et veut se faire pardonner. D’un geste maladroit m’offre une bille, la plus belle de son sac à malices. Je boude, je fais la lippe comme il dit. Il veut me couvrir de cadeaux. Une nouvelle robe, cousue par ses mains maladroites, des peignes incrustés de la nacre rosée des coquillages, le plus joli carré de ciel bleu prisonnier de la lucarne. Des colliers de fleurs ramenées d’odorants voyages. Tant de gentillesse me fait fondre. Je sais bien qu’il n’est pas méchant, juste moqueur mais comme toutes les filles qui se respectent, j’hésite à lui pardonner, je me fais un peu prier. Voyant qu’il s’effondre, désarticulé dans un coin, je me lève et dépose un baiser sur sa joue fraîche. Nous sommes de nouveaux unis comme les doigts de la main et tant pis pour mon amoureux (c’est vrai qu’il ressemble à un ours) !

 

Le soir s’étire et les ombres chuchotent. Pour faire face à la nuit, nous nous serrons l’un contre l’autre avant de refermer sur nous, le couvercle du coffre à jouets.

 

 

Claudie

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

elise 15/06/2011 08:12


C'est drôle ce sont souvent les garçons qui détiennent cet esprit" moqueur" cela ressemble assez à mon enfance avec mon frère et malgré tout je jouais bien avec lui.Elise.


ABC 09/06/2011 23:28


Je ne connais pas de frère et sœur (pendant l'enfance) dont l'affection ne soit pas passé par de bonnes disputes, tu viens nous le rappeler.
Cela finit aussi en affection. C'est beau et fort !


jean-marie 09/06/2011 13:44


bravo, Claudie !
comme c'est bien vu
et si bien conté
un plaisir
bises amicales
jean-marie


blj73 08/06/2011 23:25


C'est beau, c'est tendre... et la fin dans le coffre à jouets... j'ai envie de retourner en avance devant tant de complicité! merci Claudie pour ce récit!


Pénéloop ! 08/06/2011 22:23


Les ombres chuchotent
Les années passent
Un petit air de rien,
c'était bien, hier...

Loop


m'annette 08/06/2011 14:13


je n'ai pas connu ce lien ,car je n'ai pas eu de frère ou soeur proche, mais ces liens, dans ce cas, me semblent bien forts!
Joli récit!


Quichottine pour Azacamopol 08/06/2011 14:10


Merci pour ce texte tendre et cet amour fraternel qui prime à cet âge...

J'ai adoré le lire.

Une très jolie chute. Bravo !


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.