Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 13:26


Halloween


On frappe à ma porte. Un coup de sonnette déchire l’air de mon vestibule juste au moment où le présentateur du journal télévisé informait le bon peuple des derniers discours d’un faiseur de beaux discours.

Au prix d’un effort surhumain, je me levai avec toute la dignité qu’il est possible de conserver lorsqu’on essaie de s’extraire de ce putain de fauteuil à bascule qui m’a été offert le jour de l’élection présidentielle.

Qui osait déchirer l’air de mon vestibule à une heure pareille ?

Chaussé de mes lunettes fabriquées à base de pots de yaourts et de branchages, ainsi que des pantoufles marsupilamis offertes par mon dernier petit fils, je me dirigeai vers la porte lorsqu’un bruit atroce en fendilla le chambranle qui laissa tomber une question fermée sur le carrelage avec un bruit mou « Des bonbons ou un sort ?»

La voix qui l’avait lâchée ressemblait à celle d’un cadavre parlant du fond de son tombeau. Une voix à peine humaine. Ce n’était pas comme une voix et pourtant c’était une voix.

J’avais entendu parler dans une série télévisée de l’armée du Nécromant, une horde de morts vivants qui sortait des cimetières pour attaquer la ville.

Je n’allais pas me laisser faire.

Je saisis le fusil de chasse suspendu au porte manteau, un très beau fusil juxtaposé de type Lefaucheux calibre 16 à broche, réalisé dans la seconde moitié du 19ème siècle par un artisan stéphanois ; arme de haute qualité ; beau bois en noyer, crosse anglaise quadrillée, platines et bascule nickelées et ciselées. Un cadeau de Léone.

Et j’ouvris la porte en grand.

La pluie d’orage et une énorme bourrasque de vent chargée de feuilles déjà mortes s’engouffrèrent dans mon vestibule au bord de la crise cardiaque.

Au même instant, une voiture passa en trombe et souleva une gerbe d’eau sale qui aspergea l’ensemble de mes cadeaux.

Personne. Il n’y avait personne !

Il n’y avait que cette rue, toujours la même, longée de murs gris culottés par les siècles, derrière lesquels croupissaient de vieux bâtiments compliqués, luisant de crasse et enchevêtrés les uns dans les autres à force de POS et de PLU successifs.

La situation était de celles où l’on a plus qu’à joindre les mains, lorsqu’elles ne sont pas encombrées par un fusil, lever un regard muet vers le ciel, et recommencer une nouvelle vie en essayant d’oublier.

Lorsque je refermai la porte et me retournai, mon cœur cessa de battre et une indicible explosion de stupeur me secoua de la semelle des marsupilamis jusqu’à la pointe des cheveux.

Mes lunettes en carton chutèrent sur deux gnomes encapuchonnés aux têtes de citrouille.

─  On donne c’qu’on veut, m’sieur dit le plus petit et le plus laid des deux en brandissant un paquet de bonbons.

 

 Oncle Dan


http://oncledan.blogspot.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2009
commenter cet article

commentaires

Ptitsa* 07/12/2009 18:00


Ton humour est noir mais j'aime !


Azalaïs 03/12/2009 14:47


nous qui sommes en plein PLU dans mon petit village, nous allons faire gaffe mais pour la crasse ce serait plutôt le fumier de quelques agriculteurs gourmands et possessifs qu'il faudrait nettoyer!
Encore un texte que l'on parcourt plein de fous rire et de bonne humeur!
merci dan


vegas sur sarthe 02/12/2009 13:17


Trick or treat! ça fout six trouilles, au bas mot


marie henriette 30/11/2009 13:43


encore une porte ouverte sur un imaginaire fécond! merci arieth


Mélodie 30/11/2009 09:14


quand on porte des chaussons marsupilamis,on ne risque rien :o))


Zie 29/11/2009 16:26


Excellent comme ambiance ! Entre rire et frousse. Un bon halloween !


Renard 29/11/2009 00:37


Bonjour, je ne sais où m'adresser, alors je le mets ici... j'aimerais me retirer de votre communauté, merci de faire le nécessaire.
Cordialement


polly 28/11/2009 21:37


Comme d'habitude je me laisse prendre aux danesqueries.
Il faut regarder les très bas aussi.
;)


ABC 28/11/2009 16:23


Halloween ou pas, il y a de quoi trembler... mais aussi rigoler, car pardon mais tu m'as plutôt fais rire...


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.