Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 15:51

 

Gueule cassée

 

La dernière fois que quelqu'un m'a souri, c'était avant la guerre.

Au village où mon père avait été instituteur, toutes les jeunes filles me disaient bonjour. Le regard doux de Mathilde surtout. On voulait s'épouser et, des chemins de montagne, je lui ramenais souvent des pervenches adoucies de myosotis. Pour l'embrumer de bleu. Mathilde. J'ai réussi à garder sa photo. Elle m'avait dit «Je t'attendrai, mon Jeannot...».

Ce matin, le Docteur Morestin * m'a dit qu'une opération est possible. En attendant, comme les autres «gueules cassées», je dois porter un ouvre-bouche en permanence afin d'étirer les muscles de mes mâchoires. C'est drôle de penser au sourire de Mathilde alors que mes lèvres semblent distendues à la manière d'un sourire ... tranché. Il n'y a pas de miroir . De mes lèvres s'écoule un filet de bave qui semble se déverser indéfiniment. C'est mon tonneau des Danaïdes. Mais, je m'estime heureux car je pourrais peut-être reparler un jour. Et je ne suis pas devenu fou. Je me souviens de la boue comme d'une gangue noire et glacée où l'on retrouvait, éparpillés, des bouts de tout ce que compte un être humain. Mais, la vie pour les chanceux. J'ai voulu survivre pour Mathilde, même éclaboussé d'immonde. Les ombres dérisoires sous le torchis macabre des canons, l'inconnu, la peur. Peur-macabre-immonde-éclabousse-les pervenches-un sourire....

La dernière fois que quelqu'un m'a souri, non, ce n'était pas Mathilde. Le bleu, manquait le bleu. C'était Jean ... et je ne suis pas devenu fou ....

 

Valdy

 

http://www.valdy-a-dit.com

 

* Hippolyte Morestin, (1869/1919) est un chirurgien français, professeur agrégé d'anatomie à la faculté de Paris. Il fut l'un des fondateurs de la chirurgie esthétique. Il fut surnommé le père des en faisant progresser la chirurgie maxillo-faciale, il fut surnommé le père des gueules cassées.

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

ADAMANTE 19/10/2011 22:56


Je reviens lire ici, ce soir, ce récit bouleversant d'une terrible page de notre histoire.


elise 16/10/2011 23:16


Quelle perspective en effet vers cet horizon??
Beaucoup ont du entrevoir cette dernière fois.
Merci Valdy de ne pas oublier.Elise.


Pénéloop ! 10/10/2011 23:36


Il n'y a pas de miroir
Juste une flaque d'eau sur le trottoir

Je ne lui ai pas encore dit que je l'aimais

Ce n'est pas grave,
il n'est jamais trottoir...

Loop

Douceurs pour vous, Valdy


jean-marie 08/10/2011 15:32


bonjour Vlady
c'est très beau
et tellemnt pathétique
les gueules cassées !
comment ont-ils pu résister !
merci pour l'évocation de;
de tous ceux qui leur ont permis de continuer à vivre
amicalement
jean-marie


Aimela 04/10/2011 10:57


Combien y a t-il eu de morts, de gueules cassées dans cette effroyable guerre ? J'espère que Mathilde l'a accepté tel qu'il est revenu .


ABC 01/10/2011 21:02


Sombre période, heureusement il y avait l'espoir grâce au sourire de Mathilde...


Catheau 01/10/2011 19:03


On appelait ça le bleu horizon mais il était où l'horizon ?


azacamopol 04/10/2011 10:07



Tant ne sont pas revenus...



Quichottine pour Azacamopol 01/10/2011 16:58


Un épisode bien douloureux... mais dont tu parles à merveille.

Merci pour ta participation si émouvante.


azacamopol 01/10/2011 17:49



Le texte de Valdy a été publié sur son blog à l'adresse suivante :


http://www.valdy-a-dit.com/article-les-pervenches-85373376.html



Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.