Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 10:14

 

Empreintes et sortilèges 1

 

Comme ses ancêtres, pour garantir l’immortalité de sa communauté, elle devait simplement se pencher au dessus du berceau et, selon son humeur, jeter un sort favorable  ou malveillant.

 

Ce matin là, Myjoty, sorcière de son état, hésitât. Elle avait pourtant suivi toutes les étapes de l’apprentissage, reconnu par la Haute Cour Internationale des Âmes Eternelles, écouté avec attention tous les sermons des sœurs de sa communauté et son éducation était irréprochable. Médaillée, comme sa mère. Néanmoins, aujourd’hui elle n’avait pas envie de faire valoir sa toute puissance.

Comme à son habitude, elle leva légèrement la main, pour d’un geste sceller le destin de cette âme naissante. Sans qu’elle le décide, elle retint son geste, s’approcha et prenant appui sur les bords de ce berceau en plexiglas, contempla le corps emmailloté, immobile. Pour  la première fois de sa carrière,  elle y saisit l’être, une fille. Elle les préférait. Pas trop fripée, un crâne nu, les yeux fermés, seuls les mouvements infimes sous les paupières révélaient l’affolement de cette naissance, venue rompre la quiétude du voyage intra utérin. « Eh oui ma fille, il va falloir t’y faire : lumière cinglante, gestes rapides, exigences, tu es à la merci des autres, au moins pour un temps. Alors soit je t’aide à te sortir de cette  soumission, soit je t’y précipite. Mais sache que c’est à toi de t’y coller. Moi je décide  juste du décollage.  Apres tu poursuis ton ascension ou tu mords la poussière …. ».

 

Myjoty était curieuse de tenter  l’expérience, sortir de son rôle habituel. Faire valoir l’âme première, ne pas trop l’influencer, juste lui accorder une poussière de lumière. Pas plus, une pincée même, cela  devrait suffire, puis chaperonner  cette fille. Son bracelet en caoutchouc la nommait  Mélophine. Un  prénom inhabituel. Elle y associa mélodie et morphine, une destinée harmonieuse  ou une jouissance destructrice.

 

 Depuis peu, Myjoty mijotait les ingrédients de la psychanalyse. La seule discipline où elle était autodidacte.  Sa curiosité s’aiguisait au fil de ses lectures. Elle avait demandé sa mutation au service des âmes perdues pour scruter l’Inconscient mais la communauté avait  encore besoin d’elle au service des âmes naissantes. Trop de naissances en cette saison, pour accepter sa mutation.   

 

Elle fit le tour de cette créature. Elle consulta même sa fiche, accrochée au lit : 3, 8kg sans césarienne : un miracle de nos jours. 52 cm de périmètre crânien. Un premier enfant. Père et mère réunis.  Parfait. Elle conclut que Mélophine serait son sujet d’expérimentation, d’une autre sorcellerie.  Elle  utilisera moins ses  pouvoirs que sa curiosité incisive pour guetter  l’inattendu : les atermoiements, les chemins tracés , esquissés par  Mélophine,  seule, avec juste une poussée au démarrage, le décollage sans l’atterrissage. C’est ce qu’elle préférait, décoller et rester là haut, sans pensées, suspendue dans l’éternité. Elle n’atterrissait que pour répondre aux convocations du cercle des sorcières.

Comment Mélophine négocierait  son atterrissage, seule.  L’atterrissage d’un humanoïde s’opérait à  l’âge adulte. Mélophine avait le temps. Mais dès cet instant, sans le savoir, elle traçait les courbes de son trekking, les méandres de ses doutes, ses convictions.

 

Myjoty s’égarait. Elle tissait le fil de l’attachement. Elle savait que l’éthique du club était sans concession : interdiction de créer un lien ni même par le regard. Se contenter de   jeter un sort et s’éclipser sans s’attarder.

Depuis la disparition de sa mère,  elle espérait ce moment où elle aurait le courage de s’insurger contre ces règles ancestrales. Les temps avaient changé. Avec enthousiasme, elle prévoyait de faire voler en éclats ses habitudes. Innover,  être créatrice pour ressusciter sa communauté qui commençait à s’étioler. [...]

 

Tanamo

Pour lire la suite :

http://tanamo.over-blog.com/article-empreintes-et-sortileges-1-61344781.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> une idée très intéressante<br /> et un récit fort bien conduit<br /> amicalement<br /> jean-marie<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Une sorcière psychanalyste, pourquoi pas, en tous cas l'imagination est au rendez-vous, et j'attends la suite de cette Mijoty intéressante et rebelle.<br /> <br /> <br />
Répondre
Q
<br /> Tanamo m'a envoyé ce texte (en entier) en précisant qu'il serait publié sur son blog et qu'il me suffisait donc de mettre le lien vers ses pages.<br /> <br /> J'ai préféré vous en donner un passage, sachant qu'il ne s'agit que d'un extrait.<br /> <br /> Merci pour cette longue nouvelle qui ouvre sur bien d'autres horizons.<br /> (Ou comment un simple "coloriage" peut susciter de nombreuses réflexions)<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> e tous les cas l'écriture est merveilleuse et d'une grande force, on a vraiment envie de connaître la suite<br /> cette mijoty est vraiment une sorcière pleine de ressources<br /> <br /> <br />
Répondre

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

Le nouveau blog a été supprimé le 19 août 2020 sans sauvegarde, j'en suis désolée.

Si vous désirez que les texte parus sur Wordpress soient de nouveau publiés ici, vous pouvez me les envoyer à l'adresse habituelle.

Merci !

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Archives

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.