Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 13:06

 

Elle oublie

 

Depuis que son fils l'avait envoyée à la maison de retraite, elle ne parlait plus, elle ne voulait plus parler, cela faisait trois jours, c'était trop dur d'être abandonnée par son propre fils, en plus.

 

Demain, c'est dimanche, elle espère...

 

Peut-être aura-t-elle quand même de la visite ? Son fils viendra-t-il ?

 

Dimanche est là, l'infirmière vient la chercher, son fils et son petit-fils sont là. Oh, comme elle est heureuse au fond d'elle-même mais elle ne sait plus pour quoi elle ressent cette chaleur au fond de son coeur.

 

Son petit-fils, lorsqu'il la voit, accourt vers elle pour l'embrasser, elle se laisse faire sans un geste affectueux pour lui.

 

Interloqué, l'enfant regarde son père, sa grand-mère et les autres personnes âgées ici et là dans cette grande salle.

 

Aucune ne bouge ni ne parle ni ne sourit, c'est comme si tout ce petit monde avait oublié, oublié quoi ?

 

Alors, il demande à son père en regardant sa grand-mère "Quichottine a perdu la consigne ?"

 

 

Cécile MdL

 

http://moi.emois.mes-moi.over-blog.com

 

Le texte a été publié par Cécile à cette adresse :

http://moi.emois.mes-moi.over-blog.com/article-elle-oublie-70390317.html

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

violette et bournabelle 07/04/2011 00:52


Mademoiselle , votre texte à le mérite de d'écrire une vérité que nous tentons d'oublier souvent: ses ghettos que sont les maisons de retraite . J'espère que toutes les Quichottine de France ont un
petit fils qui vient lui rendre visite..
merci pour ce beau texte


Cécile MdL 31/03/2011 10:37


Merci pour vos commentaires, cela me touche !


Lilou 30/03/2011 10:01


c'est vrai les maisons de retraites sont tristes. Mais ce qui est plus triste c'est l'impression d'abandon qu'il s'en dégage... Peu de visite alors si la Grand -Mère a perdu la consigne peu importe
c'est toujours une présence. Mais notre Quichottine n'en est pointlà !
Façon originale de traiter le sujet !
Lilou


claudie 30/03/2011 09:47


Quichottine si tu veux éviter le malheur des maisons de retraite...


Oncle Dan 29/03/2011 23:31


Belle façon de traiter le sujet !


ABC 29/03/2011 17:34


Heureusement notre Quichottine ne ressemble en rien à cette grand-mère...
Mais comme Adamante, je ressens un malaise et une grande tristesse devant ces maisons que l'on ose toujours appeler de retraite...


ADAMANTE 29/03/2011 17:26


Je ressens un certain malaise, elles sont si tristes les maisons de retraites, il y aurait tant à en dire...


Quichottine pour Azacamopol 29/03/2011 14:15


Je crois que dans de telles conditions, je la perdrais...

Sans doute définitivement.

Mais j'aime beaucoup la façon dont tu as traité le thème, et, un jour ou l'autre, je serai sans doute cette grand-mère qui attend et qui préfère oublier.

J'espère seulement qu'alors je saurais retrouver les gestes d'affection pour mes petits-enfants.

Merci pour ce texte plein de tendresse.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.