Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 15:37

Double je !

 

Je lâche les amarres, je sors ma plume et je laisse mon second me doubler, son stylo bave déjà d’impatience. Cela faisait trop longtemps que je le retenais prisonnier sans lever l’ancre.

L’animal me connaît bien. Il sait que la tentation est grande de gambader sur les chemins de nos imaginations fertiles. Il en connaît également les conséquences. Je lui suis gré de savoir respecter les moments où je le tiens « en cage ».

Comme moi il se souvient, de nos histoires partagées, nous coupant de la réalité quotidienne. De nos escapades par les fenêtres ouvertes, et des punitions qui s’en suivaient. Comment bien jouer sur deux claviers à la fois quand le clavier imaginaire s’ouvre, comme un chemin de traverse, sur les routes escarpées de la scolarité ? À deux l’union faisant la force, je pensais que, mais je n’avais pas le droit de penser, il fallait d’abord apprendre et obéir… Pourtant une vie parallèle qui se crée au fil des heures sous la boite crânienne avait tant de charme, à mon humble avis…

Pendant quelques années, je ne me suis pas méfiée et ce petit double de moi-même a vagabondé à temps et à contre temps à mes côtés, non sans interpeller mes parents étonnés. Un air triste en pleine fête, des sourires distraits à des moments cruciaux, des réponses évasives, et beaucoup d’inattention apparente…

Nous étions deux, lui et moi, si ce n’étais pas impoli, je dirais plutôt moi et lui, jusqu’au jour où j’ai su l’apprivoiser et devenir moi-même beaucoup plus « civiliser »… J’ai commencé à lui imposer des heures, voire des jours d’enfermement, puis je le libérais, me libérant avec lui, pour repartir dans nos rêveries créatives…

Je reconnais que la vie, « la vraie », « la sérieuse », celle des « grandes » personnes m’a contrainte à le laisser en cage pendant de nombreuses années…

Et puis un jour, un beau jour d’été, j’ai su que je pouvais de nouveau partager mon coin de ciel bleu avec lui. Depuis, comme une bouteille de champagne, trop longtemps secouée, dont le bouchon sauterait, nous explosons ensemble de la joie de pouvoir nous exprimer de concert, quand bon nous semble, comme bon nous semble, sans complexes, sans scrupules, en laissant danser les mots.


 

ABC

http://détente-en-poesie.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elise 23/04/2014 19:04

Toi, lui !!En somme cela ne fait qu'un !! mais !!!
Un récit bien décrit, merci à toi? à lui? Elise.

kimcat 03/04/2014 19:01

J'espère que mon commentaire précédent a été enregistré...

kimcat 03/04/2014 19:00

Coucou Annick
Un double je que tu as bien apprivoisé...
Le mien, je le laisse de temps en temps agir à ma place...
Cela me repose un peu !
Bises du jeudi soir
Béa kimcat

polly 03/04/2014 18:34

On est souvent contraint par les parents d'abord, pas tout le reste ensuite... heureuse que tu l'aies retrouvé ce toi qui se fait joliment je.

Azalaïs 03/04/2014 17:11

bénissons ce beau jour d'été qui a libéré ta plume et nous a offert tes mots

Pasfrevin 03/04/2014 17:00

Décidément, ce jet d'encre me fait un peu peur, que cache-t-il sous ce besoin de lâcher prise ?
Bravo pour l'ambiance !
(le lien vers le blog ne fonctionne pas)

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.