Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 00:01

 

Donne-moi

 

« Donne-moi ci, donne-moi ça ! »

 

(Réclamait l’enfant de sa petite voix un peu trop aiguë.)


Il exigeait en oubliant le mot magique qui aurait mis les adultes en condition d’accepter. Et où est donc le "s’il te plaît" ?

 

Il apprit à attendre, à moduler ses demandes, à les formuler autrement.


« Donne-moi… s’il te plaît. »


Ce n’était plus un ordre mais une prière. On y accédait parfois, et parfois non. Il acceptait sans plus rien dire les limites données à ses envies, celles qu’on lui imposait.

 

Le temps passait et l’enfant grandissait.

 

« Donne-moi… »


Prière silencieuse de l’adolescent qui réclamait un regard, un sourire, un mot peut-être, différent de ceux qu’on lui adressait. Des ordres, des conseils… mais où était l’amour ?


« Donne-moi… »


Il aurait voulu être mieux dans sa peau. Ne plus sentir le manque que ces "donne-moi" ne savaient pas éviter.


Il finit par ne plus rien demander, par ouvrir seul, une à une, les portes qu’on avait fermées devant lui. Il découvrit ses propres limites en franchissant les interdits.

 

Il était adulte désormais. Il se passerait de ce que d’autres pourraient lui apporter !


Il changea de rôle, et de demandeur se mua en celui à qui l’on demandait.


« Donne-moi ci, donne-moi ça ! »

 

(Réclamait l’enfant qui avait comblé le vide de sa vie.)

 

C’est alors seulement qu’il sut que le refus peut être une preuve d’amour.

 

L’eau qui s’écoulait de ses mains ouvertes était le temps qu’il n’avait pu retenir, la preuve aussi de son impuissance.

 

Saurait-il un jour expliquer à l’enfant que, même avec un "s’il te plaît", tout n’est pas toujours possible ?

 

Quichottine

http://quichottine.over-blog.com

 

...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elise 31/03/2013 15:39

Il est vrai que l'on ne peut tout avoir avec des formules de politesse....La vie nous l'apprend tout en grandissant ,en devenant adulte comme cet enfant qui en a fait l'apprentissage .
Beau texte Quichottine , comme tu sais si bien les écrire. Elise.

pasfrevin 31/03/2013 14:17

Bonjour !
Moi qui suis grand-mère, me voilà à la troisième génération du s'il te plait et souvent en contradiction avec mes proches.
C'est sympa de remettre les pendules à l'heure !

jean-marie 31/03/2013 10:59

bonjour, ma chère Quichottine...
merci pour ce beau texte
qui dit ce que nous avons oublié
bisous d'amitié
jean-marie

polly 31/03/2013 09:38

Oui, le "s'il te plaît" n'est pas le sésame qui permet de tout obtenir. Et il est de telle déception de la part d'amis proches que la vie nous apprend tous les jours à ne compter que sur soi-même.

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.