Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 10:53

 

Ce n'est pas ma faute

  
 

Ma chère, qui me fûtes tendre,
 
Vous permettrez, ma chère, que je vous appelle ainsi, car mon départ soudain a dû vous faire comprendre ce que je n’ai pas su vous dire de vive voix. Je ne reviendrai pas et ce n’est pas ma faute.

 


Quand nous nous rencontrâmes, je crois me souvenir que c’est vous qui me séduisîtes et que je ne fis rien pour attirer votre regard. Si cette relation, qui n’est pas de mon fait, se rompt aujourd’hui, ce n’est pas ma faute.

 


Notre amour s’est édifié sur des fondements fallacieux. N’avez-vous pas toujours ardemment souhaité que je sois votre miroir  et désiré faire de moi votre alter ego ? Or je ne suis pas vous et ce n’est pas ma faute.

 


Je suis un homme qui aime les femmes : Dieu m’a créé ainsi et je ne puis me lier pour jamais à quiconque. C’est le fait de la nature masculine et ce n’est pas ma faute.

 


Vous me direz que je suis cruel avec vous et c’est une erreur. Je ne suis pas cruel, je suis honnête. Je n’ai plus de sentiment pour vous, je m’en vais. Ce n’est pas ma faute.

 


Enfin, vous avez connaissance de l’amour que je porte à celle qui m’a mis au monde et vous n’avez rien fait pour vous faire aimer d’elle. Elle vous l’a bien rendu ! Je suis dans l’impossibilité de vous aimer puisqu’elle ne vous aime pas. Ce n’est pas ma faute.

 


En espérant vivement que vous ne me tiendrez pas rigueur de mes qualités de franchise,  je vous prie de croire, ô ma chère qui me fûtes tendre, à l’expression de mes sentiments les plus sincères.

 


 
Don Juan de Marana

 
 
(Texte librement inspiré de la lettre CXLI des Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos.)

 

 

Catheau

 

http://ex-libris.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> Excellent, j'aime beaucoup !<br /> ... Et d'ailleurs, être fidèle à une seule femme à la fois est extrêmement cruel pour toutes les autres, n'est-il pas vrai ?<br /> <br /> A+ Jean-Claude<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Evidemment c'est toujours la faute des autres et on retrouve bien là le trait de caractère typiquement masculin !<br /> bien entendu je plaisante de j'ai bien aimé.<br /> Bonne journée<br /> Lilou<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Un peu beaucoup d'hypocrisie et la faute de la femme (amante ou mère) dont il ne peut se passer...<br /> Un texte digne de son modèle !<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> En commençant la lecture, j'ai cru entendre John Malkovich dans le film de Stephen Frears. Livre important pour toi semble-t-il, puisque tu nous gratifias tantôt d'un texte déjà inspiré par<br /> Choderlos de Laclos.<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> bonsoir,<br /> bien inspiré,<br /> joliment exprimé...<br /> une simple petite précision pour vous dire que vous avez raison toutes les deux.<br /> je lis ceci dans une oeuvre que j'adore, "Miguel Mañara" de O. V. Milosz : "Don Miguel Mañara Vicentelo de Leca, c'est le Don Juan historique, celui dont les Romantiques ont fait Don Juan<br /> Marana..."<br /> excusez de venir mettre mon grain de sel<br /> amicalement<br /> jean-marie<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Merci, Quichottine. Mais rendons à Don Juan ce qui est à Don Juan : il n'aurait pas aimé qu'on "écorche" son nom. Il s'appelle "de Marana" et non "de Manara".<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci, Catheau. Je n'ai fait qu'un copier/coller de ton texte et j'avoue ne pas avoir vérifié.<br /> <br /> <br /> C'est corrigé grâce à toi.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Passe une belle journée.<br /> <br /> <br /> <br />
Q
<br /> Pauvre don Juan !<br /> <br /> ... je crois que si j'avais été cette "chère qui lui fut tendre", je n'aurais pas aimé... mais me serais ensuite félicité de cet abandon. :)<br /> <br /> Merci pour ta participation, Catheau.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Le texte a été publié par Catheau à l'adresse suivante :<br /> <br /> <br /> http://ex-libris.over-blog.com/article-ce-n-est-pas-ma-faute-68013835.html<br /> <br /> <br /> <br />

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

Le nouveau blog a été supprimé le 19 août 2020 sans sauvegarde, j'en suis désolée.

Si vous désirez que les texte parus sur Wordpress soient de nouveau publiés ici, vous pouvez me les envoyer à l'adresse habituelle.

Merci !

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Archives

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.