Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 09:35

C’était l’été.


Les champs là-bas verdoyaient, une palette impressionnante de verts aux teintes éclatantes qui donnaient presque l’illusion que le pré brillait plus que le soleil. Et l’étang près de la maison avait les reflets changeants de la verdure qui festoyait.

Les vaches paissaient tout à côté, venant parfois, quand la chaleur était trop lourde, se rafraîchir dans l’eau tranquille. Plus loin, j’entendais le braiement de l’ânon qui n’aimait guère sa solitude et quelques poules en liberté s’aventuraient au pâturage.

C’était l’été dans la campagne, les animaux semblaient sereins, et moi j’allais sur les chemins cueillir senteurs et  paysages, marchant allègrement et dans mes jambes et dans ma tête comme on rythme ses pas, on rythme ses pensées.

Et je l’ai vue toute courbée qui glanait dans le pré. Elle était vieille, ramassée sur elle-même. Elle portait une blouse grise et un chapeau de paille comme à l’ancienne. Elle m’a souri, on a parlé de champignons, moi qui n’en connais guère le secret. Et le soleil déjà sombrait, elle m’a laissée sur mon sentier tout étourdie de souvenirs.

Elle ressemblait à s’y méprendre à la grand-tante avec laquelle je ramassais noix, noisettes, framboises, mûres, châtaignes, petits fagots de bois, et tant et tant encore. Elle était comme une apparition, me redonnant quelques instants le souvenir d’une gamine qui gambadait dans une nature encore saine.


C’était l’été et se creusait dans mon cœur le sillon des sentiers du temps passé.

 

 

polly

 

morceaux d'enVie.

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Quichottine 25/09/2010 15:04


Chut, ne dis rien.

Il y a là-bas, très loin, quelqu'un qui me sourit aussi.


Azalaïs 21/09/2010 12:34


il faut l'avoir vécu pour comprendre! ici on vit encore au rythme des saisons, des cèpes et des confitures de mûre mais cela ne veut plus rien dire pour beaucoup d'entre nous!
tout comme toi, je n'en finis pas de chercher mes souvenirs dans les traces des anciens chemins
merci pour ce beau texte!


elise 20/09/2010 19:46


Un bel été à la campagne, la fraicheur des prés,avec toutes ces perspectives accompagnées de ces couleurs, ces odeurs puis tout ce monde vivant....
Mais voilà ; apres un temps il ne reste plus que les souvenirs ..... Merci pour cette ballade ensoleillée à la campagne on ne s'en lasse pas .Elise


Mamylilou 18/09/2010 14:22


Que plaisir de te lire et te retrouver ( ton nom m'a mouillé les yeux)J'aime les prés et tout ce qui les entoure comme tu le décris , rien ne t'as échappé, odeurs, couleurs,vie animale et
personnage ... on croit voir un tableau en te lisant
Plein de bisous Polly


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.