Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 10:22

Balade en automne


Me voilà maintenant au pied du mur.

Un, deux, trois…

Quatre, cinq, six…

Pourquoi les petits enfants comptent-ils les marches d’escalier ?

-         pour se prouver qu’ils savent compter,

-         pour montrer à papa qu’ils sont doués,

-         pour se retourner et sauter jusqu’à terre,

Moi qui suis bien loin de l’enfance, je compte les marches de cet escalier. Je compte automatiquement, c’est un réflexe, je compte des tas de choses d’ailleurs.

Un, deux, trois, il fait très clair là-haut, c’est même éblouissant, quatre, cinq six, et j’aimerais voir où mène la rue qui tourne légèrement. Sept, huit, neuf, bonjour ! Bonjour, elle répond…, une bonne odeur de propre et de parfum flotte autour d’elles, elle semble soucieuse, elle se dirige vers le marché, mais elle est fatiguée de porter cette petite fille blonde et ce gros sac à dos… dix, onze, douze, on arrive sur la place ensemble et je découvre les étalages des marchands. Légumes tout frais, poissons à l’œil vif, épices odorantes, couleurs vives et cris joyeux.

La femme à l’enfant n’est pas loin de moi et demande un kilo d’orange à la marchande qui lui sourit en la reconnaissant. Je m’éloigne en revenant vers l’escalier pour allumer une cigarette et contempler l’avenue, en bas. La femme a fait demi tour et s’apprête à redescendre d’où elle venait. Elle parle à la petite joyeusement.

Un, deux, trois, c’est elle qui compte les marches en regardant tendrement sa petite. Elle doit vouloir lui apprendre à compter, ou alors elle veut lui faire voir qu’elle est un grande personne et qu’elle, elle sait… sept, huit, neuf, elle se retourne et me regarde une dernière fois en souriant ; elle rejoint l’avenue et disparaît à gauche.

Me revoilà au pied de ce mur, des marches bien plus haut que l’épaule, je me frotte les yeux un peu surpris.

 


Pasfrévin


http://les.jeudis.de.pasfrevin.over-blog.com


Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2012
commenter cet article

commentaires

elise 01/10/2012 22:01

Au pied du mur,et tout en comptant les marches ,elle t'on conduite là-haut.... un bon moment passé, et il faut redescendre.Elise.

Babeth 28/09/2012 19:36

l'escalier doit avoir un côté magique, puisqu'il t'a emmenée jusqu'en haut alors que tu es toujours au pied du mur... J'aime bien ton texte Pasfrévin, tu n'as pas de raison d'être mécontente.

Quichottine 25/09/2012 19:39

Tu dis n'avoir pas été contente de toi... et pourtant !

J'aime ton personnage, Pasfrévin.

Je ne compte plus, mais il m'arrive encore de chanter la comptine qu'Azalaïs a mis dans son commentaire.

Merci à vous tous pour votre présence et ces mots en partage.

Merci à Polly qui a assuré les dernières publications.

Pasfrévin 25/09/2012 12:23

Oui ! Je compte toujours, c'est un toc !
Merci pour vos commentaires, je n'étais pas très contente de moi, le dedans/dehors que je voulais est difficile...

Martine du JdV 25/09/2012 09:06

compter pour exister, compter au yeux du monde, ses parents, ses copains .. tout compte fait ;-)
oui une balade-ballade pleine de tendresse

polly 25/09/2012 07:19

Très rythmé ce regard qui la suit, elle et l'enfant. On compte aussi, on compte et on regarde, on compte et on sourit.
Une légèreté, peut-être, sous laquelle se devine tant de tendresse.

Azalaïs 24/09/2012 19:44

Un deux trois
nous irons au bois
quatre cinq six
cueillir des cerises
sept huit neuf
dans un panier neuf!

C'est vrai que les enfants adorent compter mais penses-tu que quand on est loin de l'enfance on compte encore? En tous les cas, il sait bien regarder ce passant là, et peindre le décor avec
beaucoup de tendresse

M'annette 24/09/2012 13:05

Bravo pour ces mathématiques très sympathiques!

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.