Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 19:24

 

Aux abris !

 

Enfant de chœur, une activité qui nous permettait de gagner vingt ronds lors de mariages, baptêmes, enterrements : on refilait quelque monnaie à ces petits larbins ensoutanés de rouge, de violet ou de noir en fonction des circonstances…

 

Qu’on était mignons avec nos blancs surplis en dentelle !

 

Un de nos sports favoris était le déjeuner à base d’hosties non consacrées. Ce n’était pas fameux, mais avec le vin blanc de la messe, ça passait beaucoup mieux. Quant on prélevait un peu de ce nectar dans les burettes utilisées pour l’office suivant on refaisait parfois le niveau avec l’eau du récipient jumeau. L’archiprêtre qui était un bon vivant détecta la fraude au cours de la messe solennelle du dimanche…

 

Le copain qui avait procédé au mélange avait eu la main trop lourde !

 

L'après-midi, avant les vêpres, dans la sacristie, réunion des enfants de chœur de service le matin, en présence de l'état-major de la paroisse au grand complet...

 

Sermon véhément, menace de dénoncer en chaire le sacrilège et d’annuler cette messe à cause de l’indélicatesse des enfants de chœur… Essayez d’imaginer, au tout début des années cinquante, au fin fond de l’Aveyron traditionnaliste l’effet d’une telle annonce…

 

Nous ne savions plus où nous mettre... La honte suprême...

 

Ah, si avions pu nous dissimuler dans ces immenses armoires-penderies qui nous entouraient ! Bien cachés au milieu des soutanes et autres chasubles...

 

Nous n'en menions pas large.

 

Nous étions tous coupables.

 

Je n'étais pas particulièrement courageux.

 

Je n'avais pas l'esprit de sacrifice mais je pensais au désespoir de mes parents, fort pieux, si l'Archiprêtre mettait sa menace à exécution.

 

La mort dans l’âme, je me dénonçai. Je m’attendais pour le moins à l’excommunication majeure. Je ne pris qu’une paire de baffes… mais quelles baffes… il n’était pas tendre le bon curé.

 

Jean-Marie

 

www.passage1.com

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Catheau 19/02/2011 08:30


Ce n'était vraiment qu'un péché véniel !


Pénéloop 17/02/2011 20:44


Fin fond de l'Aveyron
Not' curé, il était un peu balèze
Petite rue rouge à Rodez...

Loop


elise 14/02/2011 19:52


Petite sottise d'enfants de choeur!!! evidement le poteau rose découvert on a envie de se fondre dans ce décor de la sacristie..... Mais je pense que de tous nos curés,ils n'étaient pas tous blanc
non plus.


Adamante 13/02/2011 22:18


Un souvenir qui maintenant porte le sourire alors qu'à l'époque ce devait être assez difficile à vivre. Bien raconté en attendant. Cordialement


claudie 13/02/2011 10:31


Jean Marie, merci pour l'art de nous faire revivre de manière si tendre nos années d'enfance. Et c'est vrai que les enfants de choeur étaient mignons et innocents avec leur surplis de dentelle.
Amitiés
Claudie


Azalaïs 12/02/2011 20:07


je suis comme Marie Henriette, j'allais à la messe pour voir les enfants de choeur, ils avaient une telle allure en rouge et blanc, si sérieux avec leurs burettes et leurs clochettes, je ne voyais
qu'eux mais quelle injustice! pourquoi seulement des garçons!
c'est vrai qu'on ne rigolait pas à l'époque! et pourtant si on avait pu dénoncer nous aussi les travers de nos chers curés!


Martine du JdV 12/02/2011 13:37


le poids des mots , le choc des doigts !
encore une bien belle histoire d'enfance qui montre sa fragilité !


marie henriette latsague 10/02/2011 19:47


ha! ces histoires d'enfance ,on y revient souvent....nous(chut) on allait à la messe pour voir les enfants de choeur,nos premiers émois!si Dieu savait!et on se demandait "qui de nous de la bande
des filles avait été "regardées!!!!"en plus ,on était habillées "en dimanche"


blj73 07/02/2011 21:59


Vraiment pas tendre ce curé... le sermon menaçant était déjà suffisant, et ... la paire de baffes en trop!!


Bab 07/02/2011 21:01


La situation par excellence où on voudrait fuir en prenant la couleur de la tapisserie... Cela me rappelle des souvenirs : il avait la main leste aussi le curé par chez moi.
C'est un coup à bouffer du curé après avoir croqué les hosties.


Quichottine pour Azacamopol 07/02/2011 19:32


Je comprends tout à fait que tu aies eu envie alors de te fondre dans le décor... mais tu ne l'as pas fait, et c'est tout à ton honneur.

Contrairement à ce que tu dis, tu étais très courageux !

Merci pour ce partage, Jean-Marie. C'est un très beau souvenir !


azacamopol 12/02/2011 23:01



Le texte a été publié par Jean-Marie à l'adresse suivante :


http://www.passage1.com/article-aux-abris-66686058.html



Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.