Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 05:38

j'ai dû vous faire une longue introduction

l'évènement insolite ne vient qu'à la fin

mais pour comprendre, il fallait que je raconte toute cette histoire

rétrécie un maximum, car je pourrais écrire

des pages et des pages sur Fidji et moi.


FIDJI
 

Fidji fut un grand amour dans ma vie

Petit caniche gris

Adopté, prêt à être piqué

Chien errant, perdu

N’ayant que des os, même plus de poils

Egaré dans une campagne

(Sans doute abandonné par des citadins)

Où il servait de jouet

Aux jeunes qui s’amusaient

A tirer près de ses pattes

Avec lance-pierres, carabines,

Et autres atrocités

Pour lui faire peur

Il venait souvent trouver refuge

 Et voler quelque nourriture

Dans les poubelles d’une fermière

Mais elle avait trois gros chiens

Et ne pouvait le garder

J’ai entendu parler de ce pauvre petit bout de chou

(Entre 7 mois et un an

D’après le vétérinaire de la ferme)

Je passais par cette campagne

 L’ai ramené vivre chez moi

L’ai domestiqué

Lui ai donné beaucoup d’amour

Car il était à l’état sauvage

Refusant toute approche, tout confort

Je l’ai fait soigner

Me faisant traiter de folle par

Les deux vétérinaires consultés

« Ce chien est trop abîmé pour vivre ! »

Ensuite, nous fûmes attachés l’un à l’autre

D’une façon toute particulière

Il était mon bébé handicapé, puis guéri

Et moi, je traversais une dure période de ma vie

Nous nous sommes tenus chaud

Il léchait les larmes sur mon visage

Et en treize ans, nous ne nous sommes

Jamais quittés

Partout où j’étais, il était

 

Nous avons vécu la même vie



Puis, un jour, il est parti

Au paradis des chiens

J’étais anéantie

Je le fis incinérer et demandai l’urne

Qui est dans un placard bas chez moi

Et ce que je tenais à raconter

Pour le jeu de « La petite fabrique d’écriture » (voir en haut, avant le texte)

Le voici :

Ce placard, je ne m’en sers pas ou peu

Donc, je n’ouvre jamais la porte

Ou juste pour parler à Fidji

Eh bien !

Prenez-moi pour une illuminée si vous le voulez !

Depuis que, Fidji est dedans

La porte de ce placard s’ouvre seule

Je pense qu’il étouffe, veut me voir

Je ne sais

Des forces occultes

Dues à cette osmose si profonde entre nous !

Si j’ai peur ?

Non, au contraire,

Je lui parle et l’encourage à recommencer

Mon petit-fils a vu « la chose » se produire

Je lui ai donné mon explication

Comme ils s’aimaient beaucoup tous les deux

Il n’a pas eu peur du tout

Lorsque je décéderai, j’ai demandé dans mon testament

A être incinérée et de transvaser les cendres de Fidji avec les miennes

Pour sceller ce si bel amour

Fidji, je t’aime !




PS- je n’ai pas repris de chien, j’ai un petit chat que vous connaissez

Je ne prendrai plus jamais de chien

Pour Fidji,  en sa mémoire

 


sarah frane


http://sarahfrane.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2009
commenter cet article

commentaires

Azalaïs 05/10/2009 19:32


comme je te comprends, si tu savais comme j'ai pleuré quand il a fallu faire piquer notre Mounette et puis 6 mois après, le premier jour du printemps est arrivée Kizzi, par les toits, comme un
cadeau tombé du ciel... Je n'ai pas hésité longtemps et je suis persuadée que Mounette l'a guidée vers nous.
C'est une très belle histoire Sarah


Babeth 29/09/2009 02:27


une belle amitié que j'ai ressentie pour une petite chatte, durant mon adolescence.


jean-marie 28/09/2009 19:28


Bonsoir Sarah...
un beau texte, très émouvant
je comprends bien ce que tu ressens
j'en ai eu des chiens mais il y en a un, mort depuis lontemps, qui me donne aussi l'impression, plus qu'une impression, d'être toujours présent dans ma vie... par des signes furtifs, (dus peut-être
à mon imagination, à ma sensibilité )...
amicalement
jean-marie


sarah frane 28/09/2009 10:31


Merci, Aza, d'avoir publié mon texte, et merci à Polly et Dominique d'avoir compris aussi, ce qui s'était passé entre mon petit chien et moi !
que d'amour !
belle journée
plein de bisous
sarah


Dominioque 28/09/2009 08:41


Un texte très émouvant, auquel j'adhère complètement et loin de te prendre pour une "Illuminée" comme tu le crains, je pense au contraire que tu dois être une personne de grande sensibilité, car
seuls les êtres très sensibles , parce que très réceptifs, savent voir ce que les autres ne voient pas.

Amicalement

Dominique


polly 28/09/2009 06:47


J'ai repris un chien, en fait c'est lui qui m'a prise... Je les promenais à la SPA, mais celui-là, trop vieux, pas adoptable allait être piquer.
Je l'ai emmené.
Il est trop bon, trop doux, et il m'a adoptée.
Maintenant je fais tout ce que je peux pour qu'il ait une fin de vie heureuse.
Ton FIdji, t'a autant aidée que tu l'as aidé, c'est une très belle histoire de partage et d'échange.


Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.