Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 19:18

Silhouette blanche…

 

Chaque matin, elle se tenait à la même place…Elle était debout, et j’avais l’impression qu’elle me regardait, qu’elle m’observait,  de loin. Je la voyais, dans son décor d’arbres. Elle était toujours vêtue de la même robe blanche, longue, légèrement serrée à la ceinture. Sa tête portait une coiffe qui semblait faite de deux cônes blancs, dressés en oblique, vers le ciel…

L’après-midi, ses cheveux, couleur de miel, flottaient sur ses épaules.

Toute la journée, elle était  immobile . Son bras droit était ballant. Sa main gauche était posée sur sa hanche. Parfois, elle semblait pencher le torse vers sa gauche.

Souvent, je voulus la photographier : toutes les photos étaient floues…

Souvent, je cherchai à l’approcher, en vain… Je parcourus routes, sentiers et chemins. Je traversai champs et prés. Jamais je ne pus la trouver !...

Et puis, un jour…

C’était l’après-midi. Il devait être 16 heures environ. Le thermomètre affichait 46° au soleil. Nous nous étions réfugiés à l’ombre, l’ombre d’une haie de troènes combinée à l’ombre d’un parasol. Là, il faisait bon lire !...

Mais j’avais du mal à suivre le fil du roman de science-fiction que j’avais dans les mains : je regardais trop souvent la silhouette blanche…

Soudain, son bras droit se leva, se plia. Sa main se dirigea vers sa hanche gauche. Elle sembla chercher quelque chose…Dans un sac, peut-être ?

Puis cette main se détendit dans un geste ample…

 Pour nous, c’était l’heure de la promenade. Nous partîmes par les petits chemins dans la lande, pour rejoindre la mer. Dans les sentiers, l’ombre était un plaisir pour le corps . Mais il faisait très chaud au soleil !

Ca nous tomba sur le dos en un instant ! Le soleil disparut, le décor devint gris, nous eûmes froid !...

Ce fut comme si nous nous trouvions …dans un nuage !...

Je ne compris pas tout de suite, tant j’étais surpris. Mais comme un éclair, l’idée s’imposa : le geste auguste du semeur !...

La main de la silhouette blanche avait semé ça ! Mais c’était quoi ?

Longtemps, le paysage disparut dans ce voile ! Nous ne voyions qu’à quelques pas devant nous. Les pêcheurs, au large, se hâtaient de rentrer : on entendait le bruit des moteurs de bateau. Des moteurs qu’on pousse pour se réfugier au port.

De retour au camping-car, je fus tenté de faire quelques photos. C’était stupide :  elles seraient floues ! Mais j’espérais fixer la silhouette blanche dans ce décor gris.

Nous avions la sensation oppressante de vivre sous un dôme, un dôme de grisaille froide, comme si tout l’espace s’était restreint en quelques instants.

         Puis le soleil revint : le nuage sembla se fondre lentement. La température devint tiède, puis chaude à nouveau. La vie reprit son cours. La silhouette blanche était à sa place habituelle…

Dans les rayons rasants du soleil couchant, je la revois : elle dansait ! Le bas de sa robe blanche s’élargissait, comme si elle valsait…

Et la nuit tomba. Les lumières habituelles s’allumèrent. A la place de la silhouette blanche, il y avait comme une lueur orangée.

La mer était haute, et dans l’eau, il y avait le reflet blanc.

Mais ce reflet n’était pas à sa place : il était décalé, oui, c’est ça : décalé, déplacé, de quelques dizaines de mètres…



  Robinson

 


                 http://ouvrez-les-guillemets.over-blog.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by azacamopol - dans 2009
commenter cet article

commentaires

Mamylilou 26/09/2009 16:49


La dame blanche serait-elle une apparition?


Robinson 26/09/2009 14:23


Je publie dimanche sur mon blog des précisions sur les deux articles que j'ai publié sur "silhouette blanche"...


jean-marie 25/09/2009 20:06


bonsoir, Robinson,
c'est un récit de toute beauté !
je suis, bien sûr,curieux de la suite, mais je pense que ce passage se suffit déjà à lui-même par sa poésie...
amicalement
jean-marie
jean-marie


elise 24/09/2009 21:48


Tu as du mal à suivre le fil de ton roman,et bien il en de mème pour moi au sujet de cette créature de rève?? ou maléfique?? qu'a t-elle bien pu semer??ouh!!là là!! j'attends la résolution de cette
enigme........


Azalaïs 19/09/2009 20:28

ouaouh!! tu m'as donné des frissons! une histoire superbement menée!
la suite!la suite! la suite!

Jean-Pierre 19/09/2009 14:54

Belle histoire qui donne envie de lire la suite...
Bon WE

Robinson 19/09/2009 09:54

Bientôt, les explications...Je laisse un peu de suspense!

reinette 19/09/2009 09:19

qui était-ce? le sais-tu ?
bonne journée

Robinson 18/09/2009 21:52

Ah!ah!...je donnerai l'explication plus tard!...Merci d'avoir retenu mon texte, et à bientôt!...

polly 18/09/2009 20:27

Superbe ton histoire, tu m'as donné envie d'en savoir plus, était-ce illusion d'optique ou quelque revenante troublante?

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.