Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 10:28

 

Rencontre primordiale

 


Le cercle de feu apparaît derrière la montagne et dispense sa lumière sur l'immensité de la prairie. Je quitte le sous-bois, mon ombre danse avec celles des arbres qui s'étirent dans la brume. J'avance à pas feutrés, humant l'air à l'affût d'une proie. Je suis sauvage, je suis un animal, et j'ai faim....

Des jours et des nuits de marche à travers les glaces, les marais brûlant, puis la forêt incertaine sans rien débusquer, sinon quelques ailés malingres. Je hurle ma famine au matin blème quand une odeur inconnue me fait tressaillir. Mon poil se hérisse, mes babines se retroussent découvrant mes crocs puissants.
Je me tapis dans l'herbe et rampe, les blessures à mes flans amaigris saignent à nouveau contre la roche : je les lèche pour apaiser leur brûlure et le goût de mon propre sang me tord les entrailles. Je grogne de douleur...
Je voudrais bondir sur cette odeur, de plus en plus forte, de plus en plus proche, mais mon instinct m'ordonne la prudence et je me dissimule sous un bosquet. Le vent m'indique que les créatures sont nombreuses mais peu rapides. Peut-être aurais-je ma chance si je reste suffisamment longtemps à couvert.
Attendre, reprendre quelques forces...
Le temps semble interminable. Inquiet, je flaire la brise alourdie de midi : le troupeau a changé de direction et sa progression a cessé, je perçois des sons en contre-bas. J'espérais me repaître d'une bête isolée et faible, je vais devoir affronter cette espèce dont je ne sais rien. Je décide de m'approcher pour l'observer et attaquer à la faveur de la nuit...


Le ciel s'empourpre enfin quand je surplombe la vallée.
Je recule effrayé. Des êtres debout construisent des abris de branchages, il y en a vingt, trente, il y a aussi des petits qui roulent dans la terre. Il y a le feu de l'orage au centre qui les éclaire. Ils ont la peau nue. Ça sent le caribou fraîchement tué, ils le dépècent et je vois, je ne vois plus que ces morceaux de chair. Je salive...
Sont-ils des proies, un gibier nouveau que je peux chasser ? Ils possèdent le feu, ils sont hauts sur leurs membres inférieurs et ils sont eux aussi des prédateurs.
Je les crains, une peur que je n'ai jamais ressentie, plus forte que ma faim. Je ne peux fuir, leurs multiples activités me fascinent. Je reste là, à les regarder mâcher cette viande qui sent maintenant le brûlé.
Je ne peux retenir mes gémissements, l'un d'eux m'entend et m'aperçoit, je disparais derrière un rocher furtivement. Je gronde, tout mon pelage frissonne. Que sera l'affrontement avec ces êtres ?...
Tout à coup, un projectile tombe près de moi. Je bondis ! C'est un os : je le dévore ! .........

                                                 Arc-en-ciel

http://pensees-sauvages.over-blog.fr/



Partager cet article
Repost0

commentaires

Thierry Benquey 18/11/2008 21:32

Tu sais déjà tout le bien que je pense de ton texte et puis je n'ai pas résisté au plaisir de le relire et redécouvert une petite phrase qui m'avait échappée à la première lecture et que l'auteur du "contraire" ne pouvait qu'aimer :
Le feu de l'orage au centre
Chapeau mon amie
Thierry

polly 18/11/2008 12:50

Je t'ai laissé un com' chez toi, je trouve très émouvant ce regard animal sur l'homme.

jean-marie 18/11/2008 11:50

une idée très originale !
un point de vue intéressant.
amicalement
jean-marie

bataillou reine marie 18/11/2008 10:59

je lis toujours tes récits avec plaisir

Arc-en-ciel 18/11/2008 10:51

Merci beaucoup Azalaïs, je craignais avec mon souci de mail de pas pouvoir mettre ma pierre à l'édifice de notre prodigue revisite de l'aube de notre (chère) humanité ! Je t'embrasse ! ! !

Azalaïs 18/11/2008 10:38

Encore un texte magnifique! décidément cette consigne nous aura gâtés!

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

Le nouveau blog a été supprimé le 19 août 2020 sans sauvegarde, j'en suis désolée.

Si vous désirez que les texte parus sur Wordpress soient de nouveau publiés ici, vous pouvez me les envoyer à l'adresse habituelle.

Merci !

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Archives

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.