Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 06:03

La première fois qu'elle fut première.

 

- Non, je ne veux pas redoubler !

- Alors tu te condamnes à une seconde professionnelle ma fille, parce qu'une troisième avec le niveau que tu as aujourd'hui, c'est droit dans le mur.

- Et tu auras un an pour trouver ta voie, dit le proviseur.

- Non, j'irai en seconde générale.

- Alors il faudra vraiment beaucoup travailler et combler tes lacunes, dit le proviseur.

- Et comme tu en es incapable, je reste sceptique.

- Vous verrez, je serai tête de classe.

- On connaît tes capacités Julie, mais c'est vraiment un investissement de tous les instants qui t'attend.


Julie sort du collège et son père reprend la conversation sur ce redoublement qui ne peut lui être que profitable. Elle fronce son petit visage, très contrariée. Elle réussira, elle le sait, elle en est capable confirme-t-elle.

- Oh ! mais je sais que tu as les capacités, sauf une : le travail.

- Je te prouverai le contraire et je mériterai ainsi un beau cadeau.

- Ce n'est pas à l'ordre du jour.

- J'aurais au moins le droit de partir en vacances avec mes copines ?

- Sûrement pas. Je ne vois pas les choses comme ça. Si tu réussis tu auras toute ma considération parce que tu auras fait des efforts colossaux. Tu auras aussi tout mon respect parce que tu auras montré ta pugnacité et enfin tu auras toute mon estime parce que tu seras devenue une jeune fille accomplie.

- Pfff ! Toujours les grands mots.




Elle s'échappe toujours autant, va traîner chez les copains, tourne les talons dès que la surveillance se relâche, et pourtant le premier trimestre de la troisième avance. Aux vacances de la Toussaint, les parents s'étonnent du relevé de notes, elles sont plus qu'excellentes.

- C'est incroyable, je ne la vois jamais travailler, elle continue sa petite vie d'effrontée comme avant.


Le bulletin de noël confirme pourtant les résultats. Comment fait-elle ? s'exclame le père. La mère hausse les épaules, on verra bien si elle tient la distance.


Elle la tient, elle la tient si bien que l'année s'achève avec la meilleure moyenne de sa classe et un brevet avec mention.
- Nous sommes vraiment ébahis. Et nous voudrions savoir comment tu as pu obtenir de tels résultats avec tes escapades incessantes.

-C'est simple, j'allais bosser avec mes copains, je leur dois beaucoup. C'est ma vraie famille, c'est pour ça que je ne voulais pas redoubler.

- Ta vraie famille ? Tu y vas fort ! Et nous ?

- Vous, vous êtes contents. Et vous me devez considération, respect, et estime.

Et elle s'enfuit dans sa chambre, claquant la porte et les laissant plutôt embarrassés, on ne se fâche pas contre quelqu'un qu'on estime.

- Quel orgueil !

- Quelle peste !


Le lendemain matin, la mère découvre dans la chambre vide un mot épinglé sur l'oreiller.

« Je suis partie chez Grand-Ma pour quelques temps. Je me suis rendu compte que ma place de première ne m'a pas apporté ce que j'attendais. Moi, ce que j'aurais voulu, c'est simplement une goutte d'amour ».

 

Polly


http://mpolly.over-blog.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Excuse-moi, ma chère Polly...<br /> il semblerait que j'ai bégayé en réalité j'ai cru être déconnecté une première fois et j'ai relancé l'opération !<br /> bisous amicaux <br /> jean-marie
Répondre
S
très beau texte!
Répondre
J
très belle histoire, chère Polly<br /> pleine de sensibilité et d'émotion<br /> et dans le fond très riche d'enseignements<br /> bisous amicaux<br /> jean-marie
Répondre
J
très belle histoire chère Polly<br /> et dans le fond riche d'enseignements<br /> bisous amicaux<br /> jean-marie
Répondre
L
Je viens de laisser un commentaire sur ton blog<br /> Nos parents exigeaient beaucoup de nous , sévères , sans montrer l'affection tant utile pour nous aider à progresser, et nous donner l'envie de travailler<br /> L'amour, tel qu'il soit ,sait porter ses fruits<br /> Toujours aussi beau Polly
Répondre
M
Une belle histoire à raconter en classe
Répondre

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

Le nouveau blog a été supprimé le 19 août 2020 sans sauvegarde, j'en suis désolée.

Si vous désirez que les texte parus sur Wordpress soient de nouveau publiés ici, vous pouvez me les envoyer à l'adresse habituelle.

Merci !

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Archives

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.