Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 05:52

Mon éprouvante délicieuse première fois
 

Maman m'avait dit : «  Nous devons coucher beaucoup de monde, toi, tu partageras ta chambre avec Anne, la fille de nos amis »
C'était la fête à la maison, vers 11 heures du soir, je dus rejoindre mon lit. A six ans, on n'a pas la permission de veiller plus tard.
Dans la nuit, le bruit de la porte m'éveilla, puis une ombre doucement se pencha sur moi, je fermai alors les yeux et j'ouvris grande mes oreilles. Les bruits de pas, des bijoux qui s'entrechoquent, c'était Anne, la jeune fille d'une vingtaine d'années qui venait à son tour se coucher. Elle n'alluma pas la lumière puisque la chambre était juste un peu éclairée par le réverbère de la rue.
 
De mon lit, les yeux entre ouverts, je regardai alors, pour la première fois, une femme se dévêtir,... se découvrir. Lentement, sans faire trop de bruit - elle ne voulait sans doute pas me réveiller-  elle se déshabilla en commençant par son haut. Elle se trouvait juste non loin de moi et j'apercevais émerveillé les contours de ses seins.  Un ravissement.
 
Mon cœur s'accéléra et ma respiration devint de plus en plus forte. Mon corps tout entier se faisait l'écho de ce que je ressentais. Elle dégrafa la ceinture de son pantalon et en un  même mouvement se retrouva nue. Je puis alors contempler un instant le galbe de ses hanches. Sa silhouette tout entière dans cette pénombre m'enivrait de bonheur. J'assistais au plus beau spectacle que la nature m'est donnée de voir.
 
Mais celui-ci était sans doute trop intense pour moi, mon cœur continuait à battre de plus en plus vite dans ma petite poitrine, la chaleur, que je dégageai, devenait insoutenable, et, ne supportant plus autant de tension, je dus bouger. Elle se retourna et regarda dans ma direction. Je crus alors qu'elle m'ait vu éveillé. Je me figeai telle une statue, bloquant ma respiration et attendant qu'elle soit enfin dans son lit. Qu'elles furent longues ces quelques secondes où elle cherchait dans son sac sa chemise de nuit, pour qu'elle l'enfila !
 
Elle se coucha enfin, j'avais ma dose d'adrénaline ! Et je n'en pouvais plus, je devais m'apaiser, non pas sans difficulté tant je pensais à cette merveilleuse découverte.
 
Je venais de vivre une éprouvante - délicieuse  première fois !
J'avais découvert l'enchantement d'une merveille au monde
La nudité d'une femme.
 
Ange

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
on partage sans problème ces émotions
Répondre
J
bonjour Ange...<br /> me pose toujours la question sur le sexe de l'ange...<br /> très beau récit...<br /> tu as su parfaitement faire partager la douce et si bouleversante émotion...<br /> amicalement<br /> jean-marie
Répondre
L
Il est très beau ce récit où l'on étouffe nos soupirs tout en contemplant, dans un silence que l'on essaye de taire autant que possible
Répondre
P
J'avais le cœur qui battait avec toi parce que tu as su partager cette terrible et fabuleuse émotion.<br /> J'adore.
Répondre

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

Le nouveau blog a été supprimé le 19 août 2020 sans sauvegarde, j'en suis désolée.

Si vous désirez que les texte parus sur Wordpress soient de nouveau publiés ici, vous pouvez me les envoyer à l'adresse habituelle.

Merci !

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Archives

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.