Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 20:46

Demain, dit Violeta, on va se lever tôt parce qu'on a une longue route à faire.

Nous on est d'accord. Ceux qu'il faut attendre, c'est Violeta et son mari, toujours à se précipiter dans une queue, dès qu'ils en repèrent une, pour acheter un paquet de cigarettes.

Ce matin, dit Violeta, il faut beaucoup manger, parce qu'on ne va pas s'arrêter en route et on ne va arriver en Bucovine que ce soir.

Là on n'est pas d'accord. Prendre un bon petit déjeuner ne nous empêchera pas d'avoir faim à midi et l'Homme, la faim le rend de très mauvaise humeur.

Pas question! dit-il fermement.

C'est que, tente d'expliquer Violeta, on va traverser un territoire magyar et là, on ne nous aime pas. Si on s'arrête, ils vont voir à notre voiture qu'on vient du Dolj et on va sûrement avoir des problèmes!

Parce que Violeta, depuis la chute du mur de Berlin puis celle toute récente de leur propre Conducător, s'attend à tout moment à une guerre civile: elle ne peut pas croire que les minorités allemandes ou hongroises accepteront de rester roumaines.

Pas question! répète l'homme. A midi, on s'arrête pour manger.

C'est ainsi qu'on a traversé les Carpates, Violeta avec la peur au ventre, son mari espérant que sa voiture ne retombe pas en panne comme elle l'avait déjà fait le matin même. Qu'on s'est arrêtés à Tîrgu Mures (70 000 magyarophones) et qu'au grand étonnement de Violeta les gens étaient comme elle. Gentils et accueillants.

Mănâncă frumos, dit-elle à son mari qui ouvrait juste tout grand la bouche, că te fotografiază Peter!

Adrienne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Galet 24/01/2017 17:32

Moi, je la comprends, cette pauvre femme ! Il y a certains pays où je ne me rendrais que contrainte et forcée ! Mais, bon, dans les Carpates, tout le monde n'est pas Dracula... !

Adrienne 28/01/2017 12:17

là elle a bien voulu nous emmener, c'est au château de Bran :-)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Bran

scoobydu41 24/01/2017 14:37

pas évident de vaincre sa peur!

Adrienne 28/01/2017 12:18

surtout cette sorte de peur diffuse, distillée par des dizaines d'années de rumeurs et de désinformation!

polly 24/01/2017 09:08

La peur! Combien de rencontres empêche-t-elle? Les préjugés ont la vie dure, heureusement que l'homme a en lui plus d'espoir que Violeta.
Ton texte se savoure lentement au fil de la peur. Merci pour ce moment de route.

Adrienne 28/01/2017 12:18

merci à toi, Polly!
(et oui, les préjugés nous font rater de belles choses)

Loïc Roussain 24/01/2017 08:48

L'humanité et l'espoir peuvent subsister, il faut y croire ...

Adrienne 28/01/2017 12:19

je veux continuer à y croire!

Quichottine 23/01/2017 20:59

Bonsoir Adrienne
Tu n'as pas précisé l'adresse de ton blog... j'en suis désolée.
Je l'ajouterai à ton texte dès réception de cette information.
Merci. :)

Adrienne 28/01/2017 12:19

merci à toi, Quichottine, pour tes bons soins!

Nous

  • : Le blog d' azacamopol
  • Le blog d' azacamopol
  • : Le blog a été ouvert le 24 janvier 2008. Jusqu'au 1 mars 2017, Azalaïs, Lilousoleil, Polly et Quichottine vous y ont proposé des jeux d'écriture en toute simplicité.
  • Contact

Bienvenue

L'inspiration de Fragonard

La consigne a retrouvé sa place dans les pages, module de droite.

 

Avez-vous pensé à offrir un petit texte de présentation à la Petite Fabrique d'écriture afin de figurer dans liste de ses membres ?

Rechercher

Important

Important !

 

Depuis le 1er mars 2017, les nouvelles publications sont effectuées sur notre nouveau blog.

 

Nos "annales" continueront à être publiées sur ce blog, à raison d'une publication par mois.

 

Merci.

Jouer avec les mots


Vous avez envie de vous amuser avec les mots ?
Vous aimez écrire à partir de jeux, de thèmes, d'images et
vous n'osez pas vous lancer ?
La Petite Fabrique d'Ecriture vous convie à ce un moment de détente.
En toute simplicité, venez jouer avec les mots selon
une consigne donnée, à laquelle vous participez ou non selon votre envie
et votre inspiration.
Rien n'est obligatoire sinon s'amuser.